1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 6h - Irak : le sommet de Bagdad sous très haute surveillance
2 min de lecture

Les infos de 6h - Irak : le sommet de Bagdad sous très haute surveillance

Malgré la situation en Afghanistan qui sera au centre des discussions du sommet de Bagdad, Emmanuel Macron a passé la nuit dans la capitale irakienne.

L'ambassade américaine à Bagdad
L'ambassade américaine à Bagdad
Crédit : JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Avec la situation en Afghanistan, Bagdad est sous haute surveillance
08:49
Le journal RTL de 6h du 28 août 2021
08:49
Brice Dugénie - édité par Camille Guesdon

La France a interrompu les évacuations d'Afghans menacés par les talibans. C'est Florence Parly, la ministre des Armées, qui a tweeté tard hier soir pour l'annoncer. La décision a été prise en lien direct avec le président Macron qui se trouve en Irak pour participer au sommet de Bagdad.

La capitale irakienne est sous très haute surveillance, même si elle n'est plus aujourd'hui cette ville frappée quotidiennement par les attentats. À deux reprises depuis le début de l'année, l'organisation État islamique a revendiqué des attaques suicides qui ont fait 50 morts.

La tenue de ce sommet à Bagdad, en présence du président français et des autorités iraniennes, égyptiennes, saoudiennes, accentue ce risque de d'attaque. Pour cette raison, depuis quelques heures, ce ne sont plus les policiers qui assurent la sécurité dans les rues de la capitale irakienne, mais les soldats d'élite de l'armée irakienne. Les forces anti-terroristes, les forces spéciales entraînées et équipées par les Américains, arme à la main et vêtues de noir, lunettes de soleil et visages masqués, sont perchées sur des véhicules blindés, parfois même des chars d'assaut pour assurer la sécurité. Malgré ces mesures de sécurité, un seul président à passé la nuit à Bagdad, Emmanuel Macron.

À écouter également dans ce journal

Afghanistan : Les États-Unis ont répliqué au double attentat suicide survenu jeudi 26 août à l'aéroport de Kaboul, qui a fait au moins 85 morts dont 13 soldats américains. Cette nuit, les forces de Washington ont mené une frappe de drone contre une cible du groupe État islamique sur le sol afghans. La cible a été éliminée selon le commandement américain.

À lire aussi

Afghanistan : La France a interrompu les évacuations d'Afghans menacés par les talibans. Paris l'a annoncé dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 août. L'opération déclenchée le 15 août, à la demande de l'Élysée a pris fin. Ce sont donc près de 3.000 personnes qui ont pu être évacuées.

États-Unis : Le pays se prépare à l'arrivée d'un ouragan qui pourrait devenir extrêmement dangereux. Alors que les vents sévissent actuellement sur les îles cubaines à plus de 130 km/h, l'État d'urgence a été décrété en Louisiane avec des ordres d'évacuation des habitants dans certains secteurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/