1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 6h - "Les talibans vont me tuer", alerte un Afghan qui souhaite rallier la France
2 min de lecture

Les infos de 6h - "Les talibans vont me tuer", alerte un Afghan qui souhaite rallier la France

Alors que les opérations d'exfiltration des ressortissants français en Afghanistan pourraient se stopper dès ce jeudi 26 août, un homme bloqué à Kaboul témoigne, qui n'a pas vu sa fiancée, qui habite en France, depuis huit ans.

Les évacuations se poursuivent en Afghanistan, mais pour combien de temps ?
Les évacuations se poursuivent en Afghanistan, mais pour combien de temps ?
Crédit : Donald R. ALLEN / US AIR FORCE / AFP
Témoignage poignant d'un Afghan qui souhaite retrouver sa femme en France
12:13
Le journal RTL de 6h du 26 août 2021
12:13
Olivier Boy - édité par Romain Giraud

Les évacuations françaises pourraient s’arrêter ce jeudi 26 août compte tenu de la volonté américaine de retirer tous ses soldats d’ici mardi 31 août. La France n’aura donc pas le temps d’évacuer tous les candidats au départ, au grand désespoir de certains. Réfugiée en France depuis 2012, Nadia espère toujours l’arrivée de son fiancé sur les terres françaises.

Terré dans une maison de Kaboul dont il ne sort presque plus, Ariane, 26 ans, vit dans la peur :  "Je suis en danger parce qu’ici dans mon quartier, tout le monde sait que ma fiancée est en France, les talibans peuvent facilement me retrouver et il vont me tuer. je dois vraiment quitter mon pays pour avoir une vie en sécurité, je suis fatigué de cette situation en Afghanistan où personne ne veut y vivre". 

Depuis des années, il lutte pour avoir un visa pour la France mais sans succès. Aujourd’hui, quitter l'Afghanistan est impossible pour lui. De son côté à Rennes, sa fiancée Nadia s’impatiente, elle a peur que la situation soit de plus en plus dangereuse pour Ariane : "pour l’instant, les talibans ne sont pas encore entrés dans la maison pour chercher des informations ou des papiers, mais bientôt ils vont commencer à le chercher et ils vont interroger chaque personne". 

Pour la jeune femme l’angoisse est permanente : "je ne dors pas la nuit , moi je suis en sécurité y’a pas de souci mais psychologiquement, c’est dur, je ne peux pas retourner en Afghanistan pour l'aider" regrette-elle. Nadia et Ariane avaient prévu de se marier à la mairie de Rennes mais les fiancés ne se sont pas vus depuis bientôt huit ans.

A écouter également dans votre journal

À lire aussi

Fait divers - Alors que Marseille a été le théâtre de 12 règlements de comptes en deux mois, témoignage de la veuve d'une des victimes marseillaises tuées en août dernier. C'est un document RTL. 

Football - Après une première offre du Real Madrid pour Kylian Mbappé à 160 millions d'euros refusée par le PSG, les Merengues préparent une deuxième offre plus conséquente. Dans un entretien ce mercredi 25 août, Leonardo n'a pas fermé la porte à un départ

Politique - Il ne fait quasiment plus aucun doute qu'Eric Zemmour sera candidat à l'élection présidentielle. Reportage auprès de ses soutiens et de son entourage.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/