1 min de lecture Manifestations

Les infos de 18h - Brexit : une journée sous tension à Londres

Alors que le Royaume-Uni quitte officiellement l'Union européenne ce vendredi 31 janvier, le Brexit continue de diviser l'opinion public de l'autre côté de la Manche. À Londres, des manifestations de partisans du Brexit et anti-Brexit ont eu lieu.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 18h - Brexit : une journée sous tension à Londres Crédit Image : Niklas HALLE'N / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier et Brice Dugénie

C'est aujourd'hui le "D-Day". Presque quatre ans après le vote du Brexit et avec un an de retard sur la date prévue, le Royaume-Uni quitte officiellement l’Union européenne ce vendredi 31 janvier, à minuit heure de Paris. Après 47 années d'un mariage parfois houleux, ce clap de fin n'est pas encore digéré par un grand nombre de Britanniques.

À Londres, deux manifestations se sont tenues dans des ambiances bien différentes et où la grande réconciliation n'était pas à l'ordre du jour. Ce qui devait être un rassemblement des partisans de l'Europe s'est rapidement transformé en confrontation devant le Parlement face à certains partisans du Brexit, arrivés en avance avant la fête prévue dans la soirée de ce vendredi 31 janvier. 


À certains angles de rue, les policiers britanniques ont formé un cordon entre les deux camps pour éviter que ces manifestations ne dégénèrent ce qui navre Anne, drapeau européen à la main : "C'est très moche. Si c'est ça la Grande-Bretagne qui nous attend alors cela me rend extrêmement triste. C'est effrayant, c'est du nationalisme". À l'inverse, les Brexiters savourent leur victoire et ont déjà débuté la fête de la sortie de l'Union européenne.

À écouter également dans ce journal

Société - Les expatriés français résidant à Wuhan, en Chine, le foyer de l'épidémie de coronavirus, ont atterri à l'aéroport d'Istres ce vendredi 31 janvier où la ministre de la Santé Agnès Buzyn était présente. Deux passagers présentant des symptômes ont été hospitalisés et placés à l'isolement.

Politique - Le Premier ministre Édouard Philippe a officialisé sa candidature lors des prochaines élections municipales au Havre en tant que tête de liste. Il a toutefois précisé que même s'il était élu, il souhaitait rester en poste à Matignon. 

Faits divers - Gilles Beyer a fait son mea culpa. L'ancien entraîneur de Sarah Abitbol, accusé de viols par l’ancienne championne de patinage, a reconnu avoir eu des relations "intimes inappropriées" et a présenté ses excuses à son ancienne protégée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Brexit Londres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants