1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Japon : l’incroyable cadeau de l’empereur Naruhito à un demi-million de délinquants
1 min de lecture

Japon : l’incroyable cadeau de l’empereur Naruhito à un demi-million de délinquants

L'arrivée d'un tout nouvel empereur sur le trône du Chrysanthème est un événement pour les Japonais mais aussi une chance pour les petits délinquants.

Le nouvel empereur du Japon Naruhito, le 4 octobre 2019
Le nouvel empereur du Japon Naruhito, le 4 octobre 2019
Crédit : Kazuhiro NOGI / AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

Ce n'est pas tous les jours que les Japonais vivent un changement d'ère et donc un changement d’empereur. Avec l'abdication d'Akihito et l'arrivée sur le trône de Chrysanthème de son fils Naruhito, une gigantesque vague de pardon va venir nettoyer les casiers judiciaires de centaines de milliers de Japonais.

Entre 500.000 et 600.000 petits délinquants vont ainsi être amnistiés lors de l'intronisation du nouvel empereur de l'ère Reiwa, rapporte l'agence Kyodo. Naturellement, les grands criminels seront toujours poursuivis par égard aux victimes et seuls les personnages coupables d'infractions mineures ces trois dernières années pourront bénéficier de cette grâce exceptionnelle. Ceux qui avaient perdu le droit d’exercer temporairement certaines professions retrouveront leurs licences professionnelles ou le droit de passer certains concours.

Ces pardons seront très largement distribués et les hommes et femmes politiques frappés de peines d'inéligibilités devraient recouvrer leurs droits à être élus par exemple. Le gouvernement de Shinzo Abe officialisera cette procédure à la mi-octobre. La cérémonie d'intronisation, très codifiée, sera suivie par plus de 200 dignitaires du monde entier et aura lieu le 22 octobre. En plus de cette amnistie générale, plusieurs pardons particuliers seront dispensés.

Ce cadeau impérial n'est pas une nouveauté au Pays du Soleil Levant. En 1989, pour marquer la mort de l’empereur Hirohito, près de 10 millions de sujets ont été pardonnés et 2,5 millions de personnes l'ont été l'année suivante pour célébrer l'intronisation de son successeur Akihito, en 1990. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/