1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Italie : qui est Giorgia Meloni, la potentielle future Première ministre ?
2 min de lecture

Italie : qui est Giorgia Meloni, la potentielle future Première ministre ?

La favorite pour devenir la prochaine cheffe du gouvernement italien est la leader du mouvement d'extrême droite Fratelli d'Italia.

La cheffe du parti d'extrême droite Fratelli d'Italia Giorgia Meloni, ici le 23 août 2022
La cheffe du parti d'extrême droite Fratelli d'Italia Giorgia Meloni, ici le 23 août 2022
Crédit : Vincenzo PINTO / AFP
Italie : qui est Giorgia Meloni, la potentielle future Première ministre
00:02:05
Bénédicte Tassart - édité par Alexandre Bozio

Dimanche 25 septembre, à l'issue des résultats des élections législatives, les Italiens connaîtront leur nouveau Premier ministre appelé à succéder à Mario Draghi. En tête dans tous les sondages, ce poste devrait revenir à la cheffe de file de l'extrême-droiteGiogia Meloni, qui pourrait ainsi devenir la première femme à diriger l'Italie. L'Europe s'apprête donc à découvrir ce personnage politique de 45 ans et son passé en tant qu'admiratrice de Mussolini

Car à l'âge de 15 ans, elle adhère au Front de la Jeunesse, une organisation créée par des nostalgiques du Duce. Elle grimpe tous les échelons de ce mouvement politique et assume totalement son admiration envers Mussolini, comme lors de cette interview télévisée diffusée en avril 1996 par France Télévisions : "Je crois que Mussolini était un bon politicien. Tout ce qu'il a fait, il l'a fait pour l'Italie et c'est quelque chose qu'on ne retrouve pas chez les hommes politiques qu'on a eus ces cinquante dernières années". 

Elle garde ses convictions souverainistes pour fonder, il y a près de dix ans, ce nouveau parti désormais aux portes du pouvoir nommé Fratelli d'Italia. Politiquement, elle reste hyper-conservatrice, notamment sur les questions de l'avortement, de l'arrivée des migrants en Italie et s'oppose à l'adoption par les couples homosexuels. 

Quels changements en cas d'élection ?

Giorgia Meloni incarne le conservatisme à l'italienne. Si elle venait à être nommée cheffe du gouvernement, cela pourrait surtout avoir des conséquences sur les sujets sociétaux et sur l'immigration. Il faudra aussi surveiller sa conception de l'État de droit, car elle a de nombreux points communs avec le président hongrois, Viktor Orban

Elle se vante néanmoins d'être à la tête d'un parti moderne et n'a pas manqué de condamner la Russie après sa décision d'envahir l'Ukraine. Giorgia Meloni s'est notamment prononcée en faveur des sanctions européennes à l'encontre du pays dirigé par Vladimir Poutine. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire