1 min de lecture Italie

Italie : 27 millions d'euros d'amende pour avoir déclenché un incendie de forêt avec un barbecue

Deux étudiants italiens ont été condamnés pour avoir provoqué un incendie qui avait dévasté un millier d'hectares de forêt au nord du lac de Côme, le 30 décembre 2018.

L'incendie a détruit un millier d'hectares de forêt au nord du lac de Côme (illustration).
L'incendie a détruit un millier d'hectares de forêt au nord du lac de Côme (illustration). Crédit : GIUSEPPE CACACE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Avec leurs grillades, ils souhaitaient fêter dignement la fin d'année. Ils ont en fait provoqué un gigantesque incendie et les carabiniers du corps forestier italien leur demandent désormais de régler solidairement une amende de 27 millions d'euros. 


C'est en effet ce que doivent deux étudiants poursuivis pour incendie volontaire. Les deux jeunes hommes de 22 ans étaient accusés d'avoir déclenché un incendie qui a ravagé un millier d'hectares de forêt au nord du lac de Côme, le 30 décembre dernier, en faisant des grillades au barbecue. 

Il avait fallu deux semaines et des moyens considérables pour venir à bout du brasier, qui s'était propagé à une grande partie de la montagne, dévastant plusieurs habitations ainsi qu'un gîte rural où tous les animaux avaient péri, selon le quotidien La Repubblica. Selon les conclusions de l'enquête, le feu était parti des braises des grillades. Les deux étudiants, qui contestent les faits, se trouvaient alors avec un groupe d'amis chez le grand-père de l'un d'eux pour fêter le Nouvel An. 

Entre 118 et 593 euros par centaine de mètres carrés détruits

Conformément à un règlement de 2008 qui s'applique "à quiconque détruit ou endommage par le feu le renouvellement de la forêt", l'amende répond à un barème compris entre 118 et 593 euros par centaine de mètres carrés détruits. Avec ce tarif, la sanction maximale pouvait monter jusqu'à 40 millions d'euros. 

À lire aussi
La pizza "double truffe" sans gluten chez "Big Love" cuisiner sans gluten
Sans gluten : "Big Love", la pizzeria du champion du monde des pizzaïolos

Les avocats des deux étudiants ont trois semaines pour contester la somme devant un tribunal administratif. En parallèle, nos confrères de La Repubblica indiquent qu'une procédure judiciaire est en cours et pourrait aboutir à un procès pénal et civil susceptible d'alourdir encore l'ardoise, puisque le parquet a recensé onze parties civiles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Italie Incendie Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants