2 min de lecture Diplomatie

Iran : Emmanuel Macron et Benjamin Netanyahu campent sur leurs positions

Le président français a mis en garde contre toute "escalade" vers une guerre au Moyen-Orient alors que le Premier ministre israélien l'exhortait à faire pression sur l'Iran pour l'empêcher d'accéder à l'arme nucléaire.

Netanyahu et Macron à Paris le 5 juin
Netanyahu et Macron à Paris le 5 juin Crédit : Christophe Petit Tesson / POOL / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

"J'invite tout le monde à stabiliser la situation et à ne pas céder à cette escalade parce qu'elle ne mènerait qu'à une chose, le conflit", a lancé Emmanuel Macron à l'issue d'un entretien avec Benjamin Netanyahu à l'Elysée. Le président français a mis en garde mardi 5 juin contre toute "escalade" vers une guerre au Moyen-Orient alors que le Premier ministre israélien l'exhortait à mettre une "pression maximale" sur l'Iran pour l'empêcher d'accéder à l'arme nucléaire. 


La décision de l'Iran d'augmenter ses capacités d'enrichissement d'uranium a provoqué une nouvelle envolée des tensions, Israël estimant que le programme nucléaire et les capacités balistiques iraniennes constituent une menace pour son existence même. L'annonce iranienne ne signifie pas que Téhéran soit sorti du cadre de l'accord de 2015 encadrant ses activités nucléaires, a estimé le le président français devant un Premier ministre israélien visiblement dubitatif, en tournée européenne pour tenter de rallier les Européens à sa ligne dure contre Téhéran. 

"Le but est d'éradiquer Israël", a répliqué Netanyahu, avertissant à son tour que "les desseins agressifs de l'Iran au final déstabiliseront le Moyen-Orient (mais aussi) l'Europe et le monde", en provoquant de nouveaux flux de réfugiés. 

Emmanuel Macron appelle à compléter l'accord existant

Emmanuel Macron a réitéré l'attachement des Européens à la préservation de l'accord sur le nucléaire iranien même si les États-Unis en sont sortis avec fracas le 8 mai et si Israël le juge inefficace pour empêcher l'Iran d'accéder à la bombe atomique. "Un tiens vaut mieux que deux tu auras. Le JCPOA (accord, ndlr) n'est pas suffisant, je suis tout à fait d'accord, mais il est mieux que ce qu'on avait avant et d'ailleurs les services israéliens l'ont bien montré", a ironisé le président français dans une allusion à la montagne de documents sur le programme iranien dévoilée dernièrement par Bajamin Netanyahu. 

À lire aussi
Le Parlement européen, le 14 novembre 2018 à Bruxelles. union européenne
Brexit : après le rejet de l'accord, l'UE se dit prête à "considérer" un report

Le chef du gouvernement israélien a répondu qu'au final, que les Européens sauvent ou non l'accord, les sanctions pesant sur l'économie iranienne du fait des Etats-Unis forceraient l'Iran à le renégocier. "Je n'ai pas demandé au président Macron de quitter l'accord. Je pense que les réalités économiques vont décider cette question", a-t-il lancé, en référence notamment au fait que les entreprises européennes n'oseront sans doute pas pas défier les sanctions américaines, privant l'Iran de ressources. Emmanuel Macron appelle de son côté à compléter l'accord existant en discutant avec l'Iran de ses activités balistiques et de son influence régionale. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Iran Israël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793651979
Iran : Emmanuel Macron et Benjamin Netanyahu campent sur leurs positions
Iran : Emmanuel Macron et Benjamin Netanyahu campent sur leurs positions
Le président français a mis en garde contre toute "escalade" vers une guerre au Moyen-Orient alors que le Premier ministre israélien l'exhortait à faire pression sur l'Iran pour l'empêcher d'accéder à l'arme nucléaire.
https://www.rtl.fr/actu/international/iran-emmanuel-macron-et-benjamin-netanyahu-campent-sur-leurs-positions-7793651979
2018-06-06 02:56:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Z59TAgMDNrRFJmnkXHFFsQ/330v220-2/online/image/2018/0606/7793652008_netanyahu-et-macron-a-paris-le-5-juin.jpg