1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Inde : des dizaines de tortues, probablement empoisonnées, retrouvées mortes
1 min de lecture

Inde : des dizaines de tortues, probablement empoisonnées, retrouvées mortes

Au total, 57 tortues d'une espèce protégée auraient été tuées, dans un lac, par les habitants de la région qui voulaient les empêcher de manger leurs poissons. Six autres ont été sauvées.

Un empoisonnement est probablement à l'origine de la mort de dizaines de tortues dans ce lac situé près de Bombay.
Un empoisonnement est probablement à l'origine de la mort de dizaines de tortues dans ce lac situé près de Bombay.
Crédit : Rishikesh Chaudhary / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

Un acte intentionnel ? Un empoisonnement est probablement à l'origine de la mort de dizaines de tortues dans un lac près de Bombay, ont avancé auprès de l'Agence France-Presse des experts indiens de la faune sauvage dimanche 23 janvier.

Les agents de protection de la nature ont été avertis de l'incident après qu'un responsable politique local leur a demandé d'enquêter sur une odeur nauséabonde autour du plan d'eau de Kalyan, à environ 50 kilomètres à l'est de la capitale indienne du divertissement.

Suhas Pawar, du groupe de conservation Wild Animal and Reptile Rescue, a annoncé que 57 tortues de l'espèce du trionyx à clapet avaient été tuées et que six autres avaient été sauvées. Les habitants ont probablement tué les reptiles pour les empêcher de manger les poissons qu'ils élevaient illégalement dans le lac, a-t-il ajouté auprès de l'AFP.

"L'incident fait l'objet d'une enquête maintenant, une analyse post-mortem et scientifique révélera la cause exacte de ces décès", a précisé Suhas Pawar. Selon cet expert, les restrictions imposées contre le coronavirus au cours des deux dernières années ont vraisemblablement entraîné une augmentation de la population locale de tortues.

À lire aussi

"Les restrictions de l'activité humaine ont probablement augmenté les stocks de poissons dans le lac et ces tortues se sont multipliées en s'en nourrissant, ce qui a provoqué la colère de certains habitants", a-t-il déclaré. Les trionyx à clapet ne sont pas particulièrement rares mais ils constituent une espèce protégée par la loi sur la protection de la vie sauvage.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/