1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : la police retrouve un mort et 124 serpents dans une maison
1 min de lecture

États-Unis : la police retrouve un mort et 124 serpents dans une maison

VU DANS LA PRESSE - Les forces de l'ordre ont retrouvé toutes sortes de serpents : des serpents à sonnettes, des cobras, des mambas noirs ou encore un python birman.

Un serpent (photo d'illustration)
Un serpent (photo d'illustration)
Crédit : Ezequiel BECERRA / AFP
Nicolas Barreiro

Cette découverte fait froid dans le dos. Le mercredi 19 janvier, alors qu'ils venaient pour réaliser un contrôle chez un habitant du Maryland, au nord-est des États-Unis, les forces de l'ordre ont dû enfoncer la porte avant retrouver l'homme décédé, ainsi que son imposante collection de reptiles. Le défunt, âgé de 49 ans, possédait 124 serpents.

Les serpents, dont certains sont venimeux et illégaux, étaient "méticuleusement entretenus" dans des cages empilées dans la maison, a déclaré Jennifer Harris, porte-parole du comté de Charles, à la chaîne NBC Washington. Les animaux ont tous été retirés le lendemain. Le quadragénaire possédait entre autres des serpents à sonnettes, des cobras, des mambas noirs et un python birman de plus de quatre mètres de long. 

"Nous ne pensons pas que les serpents se soient échappés pour des raisons de sécurité", a déclaré M. Harris. "Il était bien connu de ses voisins, mais personne n'était jamais entré dans sa maison pour savoir ce qui s'y déroulait", a déclaré Jennifer Harris. Une enquête est en cours afin de définir les circonstances de la mort du possesseur des serpents. Selon les premiers éléments, la piste criminelle semble écartée. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/