1 min de lecture Migrants

Hongrie : 44 migrants découverts dans un tunnel artisanal sous la frontière

La police hongroise a découvert 44 migrants à l'intérieur d'un tunnel clandestin creusé sous sa frontière avec la Serbie.

Des migrants du Salvadore (illustration)
Des migrants du Salvadore (illustration) Crédit : Johan ORDONEZ / AFP
Louis Rigaudière et AFP

44 migrants ont été découverts, ce vendredi 29 novembre, par la police hongroise dans un tunnel clandestin creusé sous la frontière avec la Serbie, vraisemblablement destiné à éviter la clôture barbelée érigée entre les deux pays.

Selon un communiqué de la police, les 44 personnes se trouvaient à l'intérieur du tunnel artisanal dissimulé en pleine nature, près d'Asotthalom, commune située dans le sud de la Hongrie, à la frontière avec la Serbie. La police n'a précisé ni la nationalité des personnes interpellées ni les circonstances de la découverte. Le communiqué précise qu'un autre tunnel du même type, vide, a été découvert à une trentaine de kilomètres de là, près de la ville frontalière de Csikeria.

Les deux tunnels découverts ont été "creusés manuellement, n'étaient pas étayés et menaçaient la vie de leurs utilisateurs potentiels", indique le communiqué. La police ajoute que dans les deux cas, les entrées et sorties étaient camouflées avec de la végétation.

Un tunnel de 34 mètres de long

Le tunnel où ont été trouvés les migrants avait une longueur de 34 mètres alors que l'autre faisait 21,7 mètres de long et n'avait "pas servi", selon la même source. Le gouvernement de Viktor Orban s'est distingué depuis 2015 par son discours vindicatif contre l'accueil de migrants extra-européens et par une série de mesures durcissant la politique migratoire du pays.

À lire aussi
Des migrants sur une embarcation en janvier 2020 (illustration) Calais
Crise migratoire : risques, tarifs, réseaux mafieux... La réalité des traversées

Les barbelés et la surveillance renforcée aux frontières de la Hongrie ont rendu les tentatives de franchissement plus rares et plus périlleuses. Budapest a mis en place deux camps près de sa frontière avec la Serbie pour les migrants souhaitant demander l'asile. Le nombre d'admission dans ces zones de transit a été réduit à la portion congrue, selon les organisations de défense des droits qui dénoncent aussi les conditions d'examen des demandes d'asile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Migrants Hongrie Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants