1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. DOCUMENT RTL - Guerre en Ukraine : les services municipaux de Marioupol "ramassent les cadavres", témoigne le maire-adjoint
1 min de lecture

DOCUMENT RTL - Guerre en Ukraine : les services municipaux de Marioupol "ramassent les cadavres", témoigne le maire-adjoint

Sergeï Orlov, le maire-adjoint de Marioupol, dont l'hôpital pédiatrique a été bombardé par les forces russes, décrit sur RTL l'horreur de la ville assiégée et pilonnée par la Russie depuis 9 jours.

La ville de Marioupol, assiégée par les Russes.
La ville de Marioupol, assiégée par les Russes.
Crédit : Mairie de Marioupol à RTL
DOCUMENT RTL - Guerre en Ukraine : les services municipaux de Marioupol "ramassent les cadavres", témoigne le maire-adjoint
00:02:28
Nicolas Burnens - édité par William Vuillez

Un établissement abritant un hôpital pédiatrique et une maternité a été touché par un bombardement russe mercredi à Marioupol en Ukraine, ville martyre assiégée. Au moins 3 personnes dont une petite fille ont été tuées. Sergeï Orlov, le maire-adjoint de Marioupol décrit sur RTL l'horreur de la situation. "Nous avons transféré toutes les femmes enceintes, les enfants et les médecins dans un autre hôpital qui existe encore à Marioupol. Nous avions six établissements et deux d’entre eux avaient déjà été bombardés et sont détruits", explique-t-il.

Ce mercredi, "les Russes ont bombardé un centre de la Croix-Rouge. Nous avons plus de 1.200 personnes civiles qui sont déjà mortes, la plupart tuées dans la rue par des tirs d’artillerie. Mais je pense que le nombre est en réalité deux à trois fois plus élevé. On ne peut pas compter combien. Nous avons demandé à nos services municipaux, en particulier des volontaires, de ramasser les cadavres et de les transférer au centre-ville pour constituer des fosses communes", détaille l'élu. 

"Je pense que l’objectif de Moscou est de tuer le plus d’Ukrainiens possible pour gagner cette guerre, en faisant autant de victimes et de dommages possibles. Ce sont des crimes de guerre et je demande à l’Europe de protéger nos vies", poursuit Sergeï Orlov  qui a transmis à RTL une série de photos et de vidéos.

On y voit des immeubles éventrés, d'autres en feu... Des secouristes désemparés, qui ne savent plus qui sauver. Assis par terre, dans les gravats, des habitants terrorisés, hagars. Sous des draps blancs, certains sont morts, probablement dans leur fuite. Il n'y a plus d'eau, plus d'électricité, l'aide humanitaire est inexistante.

Des familles devant leur immeuble détruit, à Marioupol.
Des familles devant leur immeuble détruit, à Marioupol.
Crédit : Mairie de Marioupol à RTL
Des familles devant leur immeuble détruit, à Marioupol.
Un immeuble bombardé à Marioupol.
Un bâtiment de Marioupol après un bombardement.
Des familles devant leur immeuble détruit, à Marioupol. Crédits : Mairie de Marioupol à RTL
Un immeuble bombardé à Marioupol. Crédits : Mairie de Marioupol à RTL
Un bâtiment de Marioupol après un bombardement. Crédits : Mairie de Marioupol à RTL
1/1
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/