1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : pourquoi faut-il s'attendre à une attaque "massive" à l'Est ?
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : pourquoi faut-il s'attendre à une attaque "massive" à l'Est ?

ÉCLAIRAGE - Kiev estime que les forces russes se retirent de régions du nord de l'Ukraine, notamment autour de Kiev, pour se redéployer vers l'est et le sud de ce pays.

Le Donbass est la région la plus disputée par les deux camps
Le Donbass est la région la plus disputée par les deux camps
Crédit : Dan Levy / Facebook
Thomas Pierre & AFP

Kiev en est convaincu. Les forces russes préparent une "attaque massive" contre les troupes ukrainiennes dans la région de Lougansk, dans l'est de l'Ukraine. Quels sont les éléments permettant de l'affirmer ? "Nous voyons que des équipements arrivent de différentes directions, qu'ils (les Russes) amènent des hommes, qu'ils apportent du carburant", a indiqué lundi 4 avril son gouverneur, Serguiï Gaïdaï. 

Autre élément allant dans le sens d'une offensive russe imminente, "les bombardements sont de plus en plus denses. Cette nuit, il y a eu une tentative de percée à Roubijné (non loin de Lougansk, ndlr), nos défenseurs l'ont repoussée, ont mis hors d'état de nuire plusieurs chars, il y avait des dizaines de cadavres" de soldats russes, a poursuivi le gouverneur qui a appelé les habitants de la région à la quitter au plus vite.

"Une phase cruciale de la guerre"

Pour l'Otan également, la Russie se renforce pour "prendre le contrôle de l'ensemble du Donbass", dans l'est de l'Ukraine, et réaliser "un pont terrestre avec la Crimée", annexée par Moscou en 2014, a affirmé mardi 5 avril son secrétaire général, Jens Stoltenberg. "Nous sommes dans une phase cruciale de la guerre", a-t-il encore averti. 

"Les troupes russes ont quitté la région de Kiev et le nord de l'Ukraine. Vladimir Poutine déplace un grand nombre de troupes vers l'Est en Russie. Elles vont se réarmer, recevoir des renforts en effectifs, car elles ont subi beaucoup de pertes, et se réapprovisionner pour lancer une nouvelle offensive très concentrée dans la région du Donbass", a-t-il expliqué.

"En finir avec Marioupol" ?

À écouter aussi

Les autorités ukrainiennes avaient déjà estimé samedi 2 avril que les forces russes se retiraient de régions du nord de l'Ukraine, notamment autour de Kiev, pour se redéployer vers l'est et le sud de ce pays. 

"L'ennemi est en train de regrouper ses forces avec l'intention de poursuivre l'offensive (...) dans la région de Marioupol et de Kharkiv", a affirmé lundi soir devant la presse Oleksiï Arestovitch, un conseiller de la présidence ukrainienne. "L'ennemi tentera d'encercler nos troupes (...) et d'en finir avec Marioupol, mais nous sommes tous convaincus qu'il n'y parviendra pas", a-t-il jugé.

La Russie a pour sa part récemment annoncé qu'elle concentrerait son offensive sur le Donbass, où se trouve la région de Lougansk, en grande partie déjà aux mains de l'armée russe et de ses alliés séparatistes. Une question demeure néanmoins en suspens : le Kremlin se contentera-t-il de relier la Crimée à l'Est du pays ? Ou bien poursuivra-t-il ses efforts militaires jusqu'à Odessa ? 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/