1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : face à la Russie, la nouvelle stratégie américaine
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : face à la Russie, la nouvelle stratégie américaine

DÉCRYPTAGE - L'envoi massif d'artillerie à l'Ukraine vise désormais non seulement à affaiblir les forces russes en Ukraine, mais aussi sur le long terme, selon le ministre américain de la Défense Lloyd Austin .

Le chef de Pentagone Lloyd Austin et le secrétaire d'État Antony Blinken rencontrent le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 24 avril 2022 à Kiev,
Le chef de Pentagone Lloyd Austin et le secrétaire d'État Antony Blinken rencontrent le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 24 avril 2022 à Kiev,
Crédit : "AFP PHOTO / US Department of Defense / Handout "
Thomas Pierre & AFP

Les Américains revoient leur copie en Ukraine. Washington vient en effet d'adopter une nouvelle stratégie dans le conflit, qui vise, dans un premier temps, à affaiblir les forces russes sur le champ de bataille. D'où le choix d'envoyer à Kiev des centaines de pièces d'artillerie de longue portée pour l'aider à contrer l'offensive de Moscou dans le Donbass.

Les États-Unis, la France, la République tchèque et d'autres alliés espèrent ainsi que l'armée ukrainienne, grâce à de meilleures défenses anti-aériennes, aux drones d'attaque et aux renseignements fournis par l'Occident, pourra détruire une grande partie de la puissance de feu russe lors de la confrontation à venir.

Mais cette stratégie cherche aussi à affaiblir le Kremlin pour les prochaines années. "Nous voulons voir la Russie tellement affaiblie qu'elle ne pourra plus faire le genre de choses qu'elle a faites en envahissant l'Ukraine", a déclaré lundi le chef du Pentagone Lloyd Austin. La Russie "a déjà perdu beaucoup de ses capacités militaires.(...) Et nous voulons les voir dans l'incapacité de reconstituer rapidement ses capacités", a-t-il indiqué.

Kiev a mieux résisté que prévu

Un changement de taille dans la position de Washington, qui ne cherchait initialement qu'à empêcher Moscou de prendre la capitale ukrainienne et de renverser le gouvernement.
Mais les forces ukrainiennes ont fait mieux. Aidées par les missiles anti-aériens et anti-blindés fournis par les Etats-Unis et les alliés européens, elles ont forcé l'armée russe à battre en retraite dans le nord de l'Ukraine, six semaines après l'invasion déclenchée le 24 février.

À écouter aussi

Moscou garde néanmoins le contrôle de larges pans de l'est et du sud du pays, et semble vouloir avancer vers le centre en envoyant plus de soldats et d'équipement. Pour ce faire, l'armée russe prévoit, selon des experts, de repousser le gros des forces ukrainiennes au moyen de bombardements de longue portée, et seulement ensuite d'envoyer ses soldats et tanks afin d'occuper le terrain.

Une "guerre d'usure" avec Moscou ?

Pour contrer cette stratégie, la voie à suivre pour l'Ukraine est de répliquer avec une artillerie supérieure qui, protégée des attaques aériennes, sera en mesure de réduire la puissance de feu russe, selon Mike Jacobson, spécialiste civil de l'artillerie. On assisterait alors à une "guerre d'usure", ajoute cet expert, dans laquelle l'Ukraine, grâce aux équipements plus précis et de plus grande portée fournis par ses alliés, pourrait stopper les Russes.

Par ailleurs, les États-Unis et leurs alliés effectuent rapidement leurs livraisons à l'Ukraine afin de profiter de la lenteur du redéploiement de l'armée russe après ses revers dans le nord du pays.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des