1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Guerre en Ukraine : comment les Américains comptent-ils gérer le conflit ?
2 min de lecture

Guerre en Ukraine : comment les Américains comptent-ils gérer le conflit ?

Les États-Unis insistaient depuis des mois : Vladimir Poutine allait envahir l'Ukraine. Comment les Américains comptent-ils désormais gérer cette guerre ? Ont-ils un plan pour en sortir ?

Les présidents américain et russe, Joe Biden et Vladimir Poutine
Les présidents américain et russe, Joe Biden et Vladimir Poutine
Crédit : MANDEL NGAN, Mikhail Metzel / AFP / SPUTNIK
Guerre en Ukraine : comment les Américains comptent-ils gérer le conflit ?
00:02:47
Lionel Gendron

Les États-Unis l'assuraient depuis des mois : Vladimir Poutine allait envahir l'Ukraine. La guerre devenue réalité, comment les Américains comptent-ils désormais la gérer ? Ont-ils un plan pour en sortir ?

On a vu que les informations américaines étaient extrêmement précises. Mais au final à quoi cela sert-il d’être renseigné, si la guerre ne peut être évitée ? C'est une question qu’on peut se poser. Mais les autres solutions étaient d’attaquer préventivement la Russie ou de riposter de manière violente. C’est très délicat d’affirmer que c’était le chemin à suivre, ou même que ça améliorerait le sort des Ukrainiens. 

Le premier avantage : dévoiler toutes les informations c’est contrarier les plans de Vladimir Poutine. Il avait prévu, avec de fausses vidéos par exemple, de créer de toutes pièces des prétextes pour attaquer. Mais en répétant, chaque jour, que c’était son intention, les États-Unis ont rendu les plans du maitre du Kremlin moins crédibles. Ça l’a privé d’un éventuel effet de surprise. 

Ça a aussi permis de gagner du temps en consolidant les alliances occidentales. Et d’évacuer les ressortissants étrangers qui voulaient quitter l’Ukraine Moscou accusait Washington d’être "hystérique". Et il faut le reconnaître, beaucoup de pays alliés, de spécialistes estimaient que les États-Unis étaient trop alarmistes. Les renseignements étaient exacts. Mercredi 24 février, ils ont donné le début de l’assaut quasiment à la minute près.

Quel est le plan de Washington ?

À écouter aussi

Il y a deux autres éléments donnés par les renseignements américains. La Russie veut aller jusqu’à Kiev, pour installer un régime à sa botte. Et Moscou a une "kill list", une liste de personnes à tuer. Le président Zelenskyy est persuadé d’être en haut de cette liste. 

Les États-Unis ont-ils un plan pour gérer et sortir de cette guerre ? Il y a les sanctions : 1.400 milliards de dollars d’actifs vont être gelés, quatre autres banques sanctionnées. Mais pas de sanctions contre Vladimir Poutine directement. Dans son discours tout à l’heure le président américain a rappelé que les sanctions n’allaient pas stopper la guerre, que leurs effets prendraient du temps. Sur l’aspect militaire il a confirmé qu’il ne voyait pas de soldats américains combattre les soldats russes. Mais sur un potentiel de développement, il a eu ses propos très intéressant

L'Otan renforcée

"Je le dis très clairement. Les États-Unis défendront chaque centimètre du territoire de l'OTAN avec toute la force de la puissance américaine', a assuré le chef d'État américain.
"Et la bonne nouvelle est que l'OTAN est plus unie et plus déterminée que jamais. Il ne fait aucun doute que les États-Unis et tous les alliés de l'OTAN respecteront nos engagements au titre de l'article 5, qui stipule qu'une attaque contre un seul est une attaque contre tous." 

Ukraine n’est pas membre de l’OTAN mais autour beaucoup de pays font partie de l’alliance atlantique comme la Pologne, les pays Baltes ou la Roumanie. Rappelons que la Russie est une très forte puissance militaire, mais que son budget militaire et 10 fois inférieur à celui des Etats-Unis. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/