1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. DOCUMENT RTL - Guerre en Ukraine : à Bashtanka, l'offensive s'intensifie mais les habitants résistent
1 min de lecture

DOCUMENT RTL - Guerre en Ukraine : à Bashtanka, l'offensive s'intensifie mais les habitants résistent

Dans la ville de Bashtanka dans le sud du pays, les bombardements et les tirs d'artillerie sont de plus en plus violents mais la ville a réussi à chasser l'armée russe.

La ville de Bashtanka au sud de l'Ukraine
La ville de Bashtanka au sud de l'Ukraine
Crédit : OLEKSANDR GIMANOV / AFP
DOCUMENT RTL - Guerre en Ukraine : à Bashtanka, l'offensive s'intensifie mais les habitants résistent
00:02:04
Valentin Boissais - édité par William Vuillez

Notre envoyé spécial en Ukraine a pu rentrer dans la ville de Bashtanka, dans le sud du pays, attaquée durement par le Russes. Mais les habitants ont résisté. À notre arrivée dans la ville, nous découvrons deux cratères de plusieurs mètres. Tout autour, une dizaine de maisons dont il ne reste que le plancher.

"Nous n'avons plus de toit ni de fenêtres, plus de cuisine. Nous dormons enroulés dans des tapis. Aujourd'hui, on ne se nourrit plus que de pain, car je ne peux rien stocker, préparer", dit Valentina, 80 ans. Dans les arbres, il y a ces parachutes kaki qui ont accompagné la chute des bombes dans le quartier. Au centre-ville, une pharmacie laisse place à un trou calciné. Un restaurant est explosé et sur le sol, c'est un tapis de bris de verre.

"Le problème de toutes ces destructions, c'est qu'il ne s'agit pas que de cibles civiles", explique Alexander. Dans les cimetières alentour, nous constaterons un nombre très élevé de nouvelles sépultures. 

Des pharmacies bombardées

Malgré tout, la ville a réussi à chasser l'armée russe. Sur les bords des routes, il y a des véhicules russes abandonnés. Son lance-roquettes à portée de main, le maire de la ville, Volodymyr Rybachenko, nous montre la zone de combat. "Dans la rue principale, nous leur avons tiré dessus avec ces lance-roquettes. Pour pas qu'on soigne nos blessés, ils ont bombardé quatre de nos cinq pharmacies en ville", dit-il.

À écouter aussi

Sur les murs, il y a des impacts de balles. Dans les champs, des roquettes plantées dans la terre. "Deux convois sont passés ici. L'un d'eux a pris possession de la ville d'à côté. Le deuxième devait prendre Bashtanka. On s'est mis dans nos tranchées, on a tiré sur eux et au bout de plusieurs semaines, on les a repoussés. Ils ont même abandonné des missiles que nous pouvons utiliser", poursuit-il.

Mais à une vingtaine de kilomètres, les Russes stationnent. Parfois, les tirs d'artillerie se font entendre, alors tous ici s'attendent à une nouvelle offensive.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire