2 min de lecture Djihadistes

George Weah, "soucieux de son pays depuis toujours", dit Michel Denisot

INVITÉ RTL - Michel Denisot a été président du PSG dans les années 1990, à l'époque où George Weah y était attaquant. Au lendemain de son élection à la présidence du Liberia, il revient sur son parcours et son amour pour son pays.

Christelle Rebière L'invité de RTL Midi Christelle Rebière
>
L'invité de RTL MIDI du 29 décembre 2017 Crédit Image : Zoom DOSSO / AFP | Crédit Média : Philippe Robuchon,Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon avec Bénédicte Tassart et La rédaction numérique de RTL

Il est le premier footballeur à devenir chef d'État. George Weah a été élu à la tête du Liberia, pays d'Afrique de l'Ouest, jeudi 28 décembre, avec plus de 61% des voix, succédant ainsi à Ellen Johnson Sirleaf. Attaquant à la renommée mondiale, premier Africain à remporter le ballon d'or, George Weah a joué au PSG pendant trois ans, à l'époque où Michel Denisot en était le président.

Ce dernier se souvient d'un sportif de talent, qu'il a lui-même fait venir au sein du club parisien : "Il était déjà exceptionnel, sa carrière sportive est unique. C'était l'homme des grands rendez-vous, c'était l'homme des grands matches", a confié Michel Denisot au micro de RTL. "Il passe de l'histoire du football à l'Histoire et on attend beaucoup de lui", a rajouté l'ancien présentateur du Grand Journal sur Canal +. 

Il parlait du Liberia quasiment tout le temps, il était très soucieux de ce qu'il s'y passait

Michel Denisot
Partager la citation

Si l'élection de George Weah est un moment d'espoir pour une grande partie de la population du Liberia, ce n'est pas un destin tout tracé, comme le rappel Michel Denisot. "Il n'arrive pas comme ça du jour au lendemain, il a échoué deux fois face à Ellen Johnson Sirleaf. Il a une très bonne équipe autour de lui, très professionnelle, donc il va faire les choses bien, mais c'est une nouvelle compétition qui va commencer pour lui".

À lire aussi
Isabelle Saporta polémique
"Al-Qaïda, ce n'est pas le Club Med !", dit Isabelle Saporta

Michel Denisot se souvient de l'intérêt que portait George Weah pour son pays, même à des milliers de kilomètres, lorsqu'il portait le maillot du PSG. "Il parlait du Liberia quasiment tout le temps, il était très soucieux de ce qu'il s'y passait. Il allait au Liberia à chaque fois qu'il le pouvait. Il avait toujours le sentiment qu'on ne comprenait pas toujours ce qu'il s'y passait, et il avait raison", a-t-il expliqué. 

Enfin, l'ancien animateur de Canal + se veut confiant pour l'avenir présidentiel de son ami : "Il a été élu par les quartiers les plus pauvres, il a gagné l'élection dans 15 comtés sur 16. Il connaît la misère du Liberia, ce n'est pas un technocrate (...) Il a une vraie formation, à la fois de businessman et de quelqu'un de soucieux de son pays depuis toujours".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Djihadistes Syrie Irak
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791624622
George Weah, "soucieux de son pays depuis toujours", dit Michel Denisot
George Weah, "soucieux de son pays depuis toujours", dit Michel Denisot
INVITÉ RTL - Michel Denisot a été président du PSG dans les années 1990, à l'époque où George Weah y était attaquant. Au lendemain de son élection à la présidence du Liberia, il revient sur son parcours et son amour pour son pays.
https://www.rtl.fr/actu/international/george-weah-soucieux-de-son-pays-depuis-toujours-dit-michel-denisot-7791624622
2017-12-29 13:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SqgufHhP-EKlqxkpQrqLMQ/330v220-2/online/image/2017/1229/7791625389_george-weah-a-ete-elu-president-du-liberia.jpg