1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Fusillade dans une école au Texas : "Le tueur était une personne folle", assure Greg Abbott
1 min de lecture

Fusillade dans une école au Texas : "Le tueur était une personne folle", assure Greg Abbott

Le gouverneur du Texas Greg Abbott a affirmé que Salvador Ramos, le tueur de la fusillade qui a eu lieu ce mardi 24 mai dans une école primaire, était fou.

Au moins 20 personnes, dont 19 enfants, ont été tués dans une fusillade à Uvalde au Texas le 24 mai 2022
Au moins 20 personnes, dont 19 enfants, ont été tués dans une fusillade à Uvalde au Texas le 24 mai 2022
Crédit : Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Alexandre Bozio

Après le terrible drame qui a tué au moins 21 personnes, dont 19 enfants ce mardi 24 mai dans l'école élémentaire d'Ulvade au Texas, le gouverneur de l'état Greg Abbott s'est exprimé lors d'une conférence de presse. Après avoir présenté ses plus sincères condoléances, il a tenu à rappeler le déroulé de la tuerie qui a causé tant de victimes : "Le mal a été observé hier. Tous les Texans sont en deuil et les personnes ont raison d'être en colère". Il a par ailleurs raconté que le suspect avait raconté ses projets de meurtres sur Facebook seulement quelques minutes avant son passage à l'acte. 

Il a par la suite évoqué le profil du tueur de 18 ans : "C'était une personne folle mais il n'y avait pas de problème de santé mentale identifié. Il n'y a pas eu d'avertissement, de message, qui prévenait ce crime". Le gouverneur républicain n'a néanmoins pas évoqué une seule fois la possibilité de réguler les armes à feu aux États-Unis assurant que les raisons de ce massacre étaient un "problème de santé mentale". 

Cette conférence de presse a par ailleurs été perturbée par l'intrusion d'un opposant politique de Greg Abbott. Le démocrate Beto O'Rourke, qui l'affrontera lors des prochaines élections, a invectivé le gouverneur conservateur, lui reprochant son inaction dans la lutte contre les armes à feu :"Vous dites que cela n'était pas prévisible, c'était complètement prévisible à partir du moment où vous avez décidé de ne rien faire", a-t-il fustigé. "C'est de votre faute!". Il a ensuite été escorté par la police vers la sortie sous les insultes du maire républicain de la ville d'Uvalde. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.