1 min de lecture Liban

Explosions à Beyrouth : le nitrate d'ammonium avait pour destination le Mozambique

Pendant six ans, un stock de nitrate d’ammonium a été gardé au port de Beyrouth "sans mesures de précaution". Celui-ci devait à l'origine être livré au Mozambique.

Le port dévasté de Beyrouth, le 7 août 2020
Le port dévasté de Beyrouth, le 7 août 2020 Crédit : AFP
Victor
Victor Goury-Laffont et AFP

La cargaison de nitrate d'ammonium était partie de Géorgie, destination la Mozambique. Finalement, elle resta six ans au port de Beyrouth, avant de provoquer une double explosion qui a tué au moins 171 personnes, créé 6.500 blessés et laissé des centaines de milliers de Libanais sans logements. Le gouvernement du Mozambique nie toute responsabilité dans cet incident.

Comme l'avouent les autorités libanaises, le nitrate d’ammonium était stocké "sans mesures de précaution" depuis six ans. Il avait été commandé par une entreprise mozambicaine privée, Fabrica de Explosivos de Mocambique (FEM), en 2013, mais n'a jamais été livré.

"La question qui doit être tranchée n'est pas celle du nitrate d'ammonium en tant que tel, mais du processus de stockage (au port de Beyrouth, ndlr) et de la raison pour laquelle il a duré aussi longtemps", a expliqué le porte-parole du gouvernement mozambicain Filimao Suaze à l'issue d'un conseil des ministres mardi soir, "ce n'est pas à ces entreprises d'expliquer pourquoi le navire était retenu au port de Beyrouth et pourquoi l'explosion a eu lieu".

Selon des sources sécuritaires libanaises, le navire transportant le nitrate d'ammonium aurait été victime de problèmes techniques et juridiques, une firme libanaise ayant porté plainte contre la compagnie à laquelle le bateau appartenait, ce qui a poussé la justice locale à le saisir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Liban Explosions à Beyrouth Explosion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants