1 min de lecture International

Eva Mozes, survivante des camps d'Auschwitz, est décédée à l'âge de 85 ans

La survivante du camp de la mort nazi d'Auschwitz-Birkenau Eva Mozes Kor, est décédée jeudi soir en Pologne, à l'âge de 85 ans.

Eva Mozes Kor en 2015
Eva Mozes Kor en 2015 Crédit : Julian STRATENSCHULTE / POOL / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Eva Mozes Kor, survivante du camp de concentration nazi d'Auschwitz-Birkenau, et victime des expériences inhumaines du docteur Josef Mengele est décédé jeudi soir en Pologne à 85 ans. Sa mort est survenue lors d'un voyage organisé par le CANDLES Holocaust Museum and Education Center à Terre Haute aux États-Unis, consacré au souvenir et à la réconciliation, dont elle était la fondatrice.

Eva Kor est décédée "de mort naturelle", dans sa chambre d'hôtel, selon la police polonaise; Il y a seulement 5 jours, le musée d'Auschwitz avait recueilli son témoignage. Jeudi, l'établissement a diffusé sur son site des extraits de ces témoignages, des "leçons de vie" formulées par Eva Kor.

"Pardonnez à vos pires ennemis. J'aimerais très clairement le dire depuis Auschwitz (...) Personne ne peut changer mon passé qui est une chose terrible (...) Du moment où j'ai pardonné aux nazis je me suis sentie libéré d'Auschwitz et de toute cette tragédie qui m'était arrivée. Et s'ils ne le méritent pas, c'est leur problème", a-t-elle dit devant la caméra des archivistes du musée.

Les expériences du docteur Mengele

En 2015, lors du procès d'Oskar Groening, ancien comptable du camp de la mort, auquel elle avait assisté, Eva Mozes avait rappelé les expériences terrifiantes du docteur Josef Mengele, sur les jumeaux déportés. À 10 ans, alors qu'elle survit seule aux côtés de sa jumelle Miriam, Eva est victime de piqûres régulières de "l'Ange de la Mort", qui lui injectait une substance figeant la croissance de ses reins. 

À lire aussi
Des pompiers tentent d'éteindre un incendie en Australie, le 15 novembre 2019 animaux
VIDÉO - Incendies en Australie : une femme sauve un koala au péril de sa vie


"Si j'étais morte, Miriam aurait été tuée avec une injection dans le cœur. Mengele aurait mené une autopsie comparée", avait-elle témoigné.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Auschwitz Pologne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants