2 min de lecture États-Unis

États-Unis : une fusillade près de New-York fait 6 morts dont un policier

Un policier, trois passants et les deux tireurs présumés ont été tués mardi 10 décembre, alors que des centaines de coups ont été échangés près d’une synagogue et d’une épicerie casher.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : une fusillade près de New-York fait 6 morts dont un policier Crédit Image : RICK LOOMIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Venantia Petillault

À Jersey City, de l'autre côté de l'Hudson River, juste en face de Manhattan, six personnes ont été tuées dont un policier ce mardi 10 décembre. Le maire de cette ville du New Jersey parle de cibles visant la communauté juive. 

Une fusillade a donc éclaté dans l'après-midi, près d’un cimetière. Un policier a été abattu, il était père de cinq enfants. Ensuite les deux tireurs sont partis dans une camionnette vers une autre partie de la ville. Ils sont entrés dans un magasin et là il y a eu une nouvelle fusillade dans les rues de la ville.

Les échanges de feu ont duré très longtemps, avec des armes de gros calibre et cela pendant des heures. Les sons de ces tirs pris par des témoins sont impressionnants. "Comme des feux d’artifice", dit un commerçant du quartier. Les dizaines d’écoles de cette ville de 270.000 habitants ont été confinées. 

Un pic d'attaques antisémites depuis 2017

Selon le maire de la ville, ce magasin casher était pris pour cible, se trouvant près d'une synagogue. La fusillade s'est déroulée dans un quartier où ont emménagé ces dernières années de nombreux juifs orthodoxes. 

À lire aussi
Avec l'épidémie de coronavirus, Wall Street a connu sa pire semaine depuis la crise financière de 2008. coronavirus
Coronavirus : pire semaine pour Wall Street depuis la crise financière de 2008

On compte trois personnes ayant été tuées dans le magasin. Mais le caractère antisémite est encore assez flou car il y a quelques heures, la police disait qu’il n’y avait pas de raison de penser que c’était un acte de terrorisme.

Dans la nuit de mardi à mercredi, une équipe de déminage a été envoyée car il y avait peut être un engin incendiaire dans la camionnette.

Selon une association juive qui recense les agressions, le vandalisme et les attaques, il y a eu 780 attaques sur les six premiers mois de 2019, à peu près autant qu’en 2018, mais c’est beaucoup plus que ce qui était recensé ces dernières décennies.

C’est en 2017 qu’a été dénombré un pic d’attaques antisémites : 60% de plus en un an, essentiellement par des suprématistes blancs d’extrême droite.  Et puis il y a eu des attentats dans des synagogues qui ont fait des morts, à Poway en Californie cette année au printemps et l’an passé à Pittsburgh, qui a fait onze morts. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Antisémitisme Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants