1 min de lecture États-Unis

États-Unis : une femme blessée par balle dans le Capitole est décédée

La victime, qui avait été grièvement blessée par balle après l'irruption de manifestants pro-Trump, ce mercredi 6 janvier, au Capitole, a succombé à ses blessures.

Les forces de l'ordre américaine, lors de l'intrusion de manifestants pro-Trump au Capitole, le 6 janvier 2021
Les forces de l'ordre américaine, lors de l'intrusion de manifestants pro-Trump au Capitole, le 6 janvier 2021 Crédit : SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Une femme blessée par balle dans l'enceinte du Capitole américain, où des partisans de Donald Trump ont semé le chaos pendant plusieurs heures ce mercredi 6 janvier, est décédée des suites de ses blessures, a déclaré à l'AFP une porte-parole de la police, Alaina Gertz.

La victime aurait reçu reçu une balle dans l’épaule, selon un agent cité par le Washington Post, avant d'être évacuée sur un brancard. Le chef de la police de Washington, Robert Contee, a déclaré lors d'une conférence de presse qu'une enquête avait été ouverte, sans livrer aucune information sur les circonstances du drame

La victime s'appelait Ashli Babbitt et était une ardente partisane du président Donald Trump. Elle vivait dans la région de San Diego, dans le sud de la Californie, ont rapporté des médias américains citant sa famille. "La femme est Ashli Babbitt, qui fut militaire pendant 14 ans et a effectué quatre déploiements avec l'armée de l'air américaine", a révélé la chaîne de télévision KUSI, qui dit s'être entretenue avec son époux. 

Elle affichait son amour pour son pays sur Twitter

Sur son compte Twitter, Ashli Babbitt se présentait comme "ancienne combattante" et "libertarienne", affichant son amour pour son pays. Elle avait récemment retweeté de nombreux messages de personnes se rendant à Washington pour manifester à l'appel de Donald Trump. "Je ne sais vraiment pas pourquoi elle a décidé de faire ça", a de son côté déclaré sa belle-mère, citée par une journaliste de la chaîne Fox 5.

À lire aussi
Washington DC
Attaque au Capitole : les parlementaires critiquent la sécurité du bâtiment

Plus tôt dans la journée de ce mercredi 6 janvier, des milliers de manifestants ont envahi la colline du Capitole à Washington, plongeant dans la confusion la session du Congrès qui devait confirmer la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle du mardi 3 novembre dernier.

Les manifestants ont fait irruption lors des débats de la Chambre des représentants, ont investi les terrasses du Capitole et provoqué l'évacuation des bâtiments. La séance extraordinaire qui était en cours au Congrès avait due être interrompue en urgence, avant de reprendre dans la soirée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Manifestations
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants