1 min de lecture Confinement

États-Unis : Trump ordonne un plan d'aide après la chute des cours du pétrole

Le baril new-yorkais de West Texas Intermediate a clôturé à presque -38 dollars, lundi 20 avril. Une chute qui inquiète le président américain.

Donald Trump à Washington, le 3 avril 2020.
Donald Trump à Washington, le 3 avril 2020. Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
photo camille
Camille Sarazin et AFP

Les cours du pétrole ont enregistré une baisse vertigineuse à New York, lundi 20 avril. Du jamais vu depuis 40 ans. Suite à cela, Donald Trump a annoncé, ce mardi 21 avril, avoir demandé à son administration de mettre sur pied un plan d'aide d'urgence à l'industrie du gaz et du pétrole, frappée de plein fouet par la chute vertigineuse des prix de l'or noir.

"Jamais nous ne laisserons tomber notre grande filière américaine du pétrole et du gaz", a promis le président américain dans un tweet, où il annonce que le ministre de l'Énergie et le secrétaire au Trésor ont pour mission "de mettre des fonds à disposition pour que ces entreprises très importantes et les emplois soient garantis pour longtemps à l'avenir".

Avec les mesures de confinement imposées pour enrayer la propagation du Covid-19, les transports comme les usines se sont figés un peu partout dans le monde et la demande en énergie s'est effondrée. Mais la production n'a pas baissé d'autant. Résultat : faute d'espaces de stockage suffisants aux États-Unis, le baril new-yorkais de West Texas Intermediate pour livraison en mai, dont c'est le dernier jour de cotation, a clôturé lundi à environ -38 dollars, les investisseurs étant prêts à payer pour se débarrasser de leur contrat d'or noir.

Des risques de faillite importants

Les autres contrats de WTI ou de Brent, coté à Londres, ont aussi perdu plus des deux tiers de leur valeur depuis le début de l'année. Cette chute historique du prix du baril de brut américain accroît la pression sur un secteur pétrolier déjà sous haute tension aux États-Unis, la faillite guettant des centaines d'entreprises lourdement endettées.

À lire aussi
Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, le 5 février 2020 à Paris sport
Les infos de 18h - Covid-19 : Maracineanu fait le point sur l'accès aux activités sportives

Whiting Petroleum Corporation, spécialisée dans les gisements de schiste dans le Dakota du Nord et dans le Colorado (ouest), a ainsi déposé le bilan fin avril. Et plusieurs grandes majors pétrolières ont aussi drastiquement révisé à la baisse leurs dépenses.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants