1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : pourquoi le retour de Sarah Palin, figure de la droite américaine, est un évènement
1 min de lecture

États-Unis : pourquoi le retour de Sarah Palin, figure de la droite américaine, est un évènement

L'ancienne candidate républicaine à la vice-présidence des États-Unis Sarah Palin postule pour un siège à la Chambre des représentants.

L'ancienne gouverneure de l'Alaska, Sarah Palin, le 14 février 2022 à New York.
L'ancienne gouverneure de l'Alaska, Sarah Palin, le 14 février 2022 à New York.
Crédit : Michael M. Santiago / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
États-Unis : pourquoi le retour de Sarah Palin, figure de la droite américaine, est un évènement
00:01:52
Lionel Gendron - édité par Thomas Pierre

Sans elle, Donald Trump n'aurait sans doute jamais existé. Sarah Palin, ancienne star de la vie politique américaine, candidate à la vice-présidence en 2008, est de retour. À 58 ans, Sarah Palin espère être élue à la Chambre des représentants, représentante de l'Alaska.

C'est un retour surprise. Sa dernière grande apparition, c'était il y a deux ans, déguisée en ours rose pour l'émission Mask Singer, où il faut deviner des célébrités qui chantent sous des costumes. Le jury et les téléspectateurs étaient d'ailleurs restés bouche bée. "C'est pour rire et pour rassembler. Le pays a aussi besoin de ça en ce moment", avait-il affirmé. 

L'ours, un clin d'œil au surnom qu'elle s'était donnée ; "Mama Grizzly", cette maman ours qui, comme le disait-elle, "défendent leurs enfants bec et griffes". Égérie du Tea Party, un mouvement conservateur, Sarah Palin avait été choisie par John McCain en 2008 sur le ticket républicain, tous deux battus par le tandem Obama-Biden. 

Trump, un héritier de Palin

Le possible retour de Sarah Palin, c'est un événement, car elle a marqué l'histoire du mouvement conservateur et du pays. L'espace qu'elle a créé à l'extrême-droite du Parti républicain, Donald Trump a su l'occuper huit ans plus tard. Ce dernier a d'ailleurs tout de suite apporté son soutien à Sarah Palin, qui a déposé sa candidature le 1er avril, quelques minutes avant la clôture des inscriptions. Elle concourt pour le poste de représentante de l'Alaska, poste vacant depuis la mort de Don Young, qui était le doyen de la Chambre. 

À lire aussi

Sarah Palin a été consultante pour Fox News. C'est sur cette chaîne qu'elle a expliqué sa vision : indépendance énergétique et repli sur soi. "Je ne veux pas faire la guerre. Je ne veux pas y envoyer mes enfants. Je veux que notre pays soit sûr", assurait-elle. Cette élection anticipée aura lieu mi-août. Sa campagne et son éventuel succès seront aussi un baromètre de l'influence de Donald Trump. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.