1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : les maladies causées par le vapotage ont provoqué 18 morts
2 min de lecture

États-Unis : les maladies causées par le vapotage ont provoqué 18 morts

Un nouveau bilan des autorités sanitaires américaines indiquent le le nombre de victimes du vapotage a grimpé à 18 morts et 1080 malades.

Une femme avec une cigarette électronique (illustration)
Une femme avec une cigarette électronique (illustration)
Crédit : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Ryad Ouslimani & AFP

L'utilisation de la cigarette électronique ne cesse d'être au centre des préoccupations des autorités sanitaires américaines. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont ainsi annoncé que le décompte des victimes d'établit jeudi 3 octobre à 18 morts et 1.080 malades

C'est donc une véritable épidémie de maladies pulmonaires à laquelle doivent faire face les États-Unis, avec 6 nouveaux décès et 275 nouveaux cas recensés en 6 semaines. La moitié des nouveaux malades correspondait à des cas anciens qui n'avaient pas été reconnus comme tels, et l'autre moitié à des personnes ayant été hospitalisées ces deux dernières semaines, alors que l'alarme est sonnée depuis le mois d'août

"Malheureusement, l'épidémie (...) continue à un rythme rapide", a déclaré Anne Schuchat, haute responsable des CDC, lors d'une conférence téléphonique avec la presse. "Nous n'observons pas de baisse dans l'occurrence de nouveaux cas". C'est dans le contexte de cette épidémie mystérieuse que plusieurs États et villes ont décidé d'interdire soit la totalité des e-cigarettes (Massachusetts, San Francisco...), soit les vapoteuses aromatisées à autre chose que du tabac (menthe, menthol, fruits...). 

Les autorités déconseillent officiellement le vapotage

Les mesures d'interdictions ont ainsi été prises afin de protéger les jeunes, ont argué les autorités. Il faut dire qu'un lycéen de terminale sur quatre a déclaré cette année avoir vapoté dans le mois précédent, selon une enquête publiée en septembre dans le New England Journal of Medicine, contre 11% en 2017. Par ailleurs 78% des malades pour lesquels des informations sont disponibles ont indiqué avoir consommé des recharges de vapoteuses au THC, l'agent psychoactif du cannabis. 

À lire aussi

"Le marché noir nous préoccupe beaucoup", a dit d'ailleurs Anne Schuchat. Par précaution, et faute de comprendre ce qui provoque les maladies, les autorités déconseillent officiellement le vapotage, surtout s'il s'agit de produits au cannabis et achetés à des dealers. Mercredi, une étude effectuée sur quelques échantillons de poumons affectés a montré que les lésions ressemblaient à celles provoquées par une exposition à des gaz chimiques toxiques

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/