1 min de lecture Guerre

États-Unis : le Sénat vote une résolution pour limiter l’action de Trump contre l'Iran

VU DANS LA PRESSE - Une résolution pour "limiter une action militaire de Donald Trump contre l’Iran" a été votée, jeudi 13 février, par le Sénat américain, pour obliger le président à passer par le Congrès.

Le président des États-Unis Donald Trump et Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran
Le président des États-Unis Donald Trump et Hassan Rohani, président de la République islamique d'Iran Crédit : HO, Nicholas Kamm / AFP / IRANIAN PRESIDENCY
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Une résolution visant à "limiter une action militaire de Donald Trump contre l’Iran" a été votée, jeudi 13 février, par le Sénat américain. Objectif : obliger le président a demandé une autorisation préalable du Congrès. "Si le président a et doit toujours avoir la capacité de défendre les États-Unis contre une attaque imminente, le pouvoir exécutif s’arrête là", a indiqué, jeudi, le démocrate Tim Kaine, auteur de la résolution.


Le texte, qui doit être validé par le Congrès américain, oblige le président à demander "un débat et un vote au Congrès", le Congrès étant la seule institution qui peut déclarer la guerre selon la Constitution. "Une guerre offensive requiert un débat et un vote au Congrès", a souligné Tim Kaine. 

En d’autres termes, le président ne pourra plus engager les forces armées américaines dans une "guerre offensive" contre l’Iran, rapporte le journal Le Monde. Il devra, au préalable, obtenir une autorisation spécifique. 

Le président Trump a piétiné la Constitution et a contourné le Congrès"

La sénatrice démocrate Tammy Duckworth
Partager la citation

Le parti démocrate s’était vivement inquiété "du pic de tensions survenu après la frappe américaine qui a tué un puissant général iranien, Ghassem Soleimani", le 3 janvier 2020. L’Iran avait riposté en tirant des missiles sur des bases américaines en Irak. "Le président Trump a piétiné la Constitution, contourné le Congrès et lancé une frappe qui a tué le général Soleimani", a dit la sénatrice démocrate Tammy Duckworth après le vote. 

À lire aussi
Les pionniers de la Légion étrangère faisaient évidemment partie du cortège Propulsé
Armée : l'univers mystérieux de la Légion étrangère

Du côté des Républicains, le sénateur républicain David Perdue a dénoncé, jeudi 13 février, une résolution "à courte vue" qui augmente les risques d’attaque de la part de Téhéran. Rappelons que le président américain pourra, à terme, utiliser son droit de véto contre cette mesure si elle est approuvée par le Congrès. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Guerre Donald Trump États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants