1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Mort de Soleimani : Washington envoie 3.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient
1 min de lecture

Mort de Soleimani : Washington envoie 3.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient

Washington envoie des renforts au Moyen-Orient après la mort vendredi 3 janvier du général iranien, Qassem Soleimani, que Téhéran a promis de venger.

Des soldats américains, le 29 décembre 2014 (Illustration).
Des soldats américains, le 29 décembre 2014 (Illustration).
Crédit : ALI AL-SAADI / AFP
Venantia Petillault & AFP

Les tensions enflent entre les deux pays. Les États-Unis ont décidé de déployer 3.000 à 3.500 militaires supplémentaires au Moyen-Orient pour renforcer la sécurité des positions américaines dans la région après la mort vendredi à Bagdad du général iranien Qassem Soleimani dans un raid américain, a annoncé le Pentagone.

Ces soldats appartiennent à une force de réaction rapide de la 82e division aéroportée, qui avaient été mis en état d'alerte aussitôt après l'attaque contre l'ambassade des États-Unis à Bagdad, a précisé un porte-parole du ministère américain de la Défense dans un communiqué. "Cette brigade sera déployée au Koweït, une mesure appropriée et préventive en réponse au niveau accru de menace contre les forces et les installations américaines", a précisé le porte-parole.

Lors d'une rencontre avec la presse jeudi 2 janvier, le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, avait prévenu que d'autres renforts pourraient être envoyés selon les besoins. "Nous avons mis d'autres forces en alerte. Il n'a pas encore été décidé de les déployer, mais il y a tout un éventail de forces qui sont en alerte et prêtes, selon la façon dont la situation évolue", avait-il ajouté

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/