2 min de lecture Faits divers

États-Unis : le jeune homme qui affirmait avoir disparu il y a 7 ans a menti

Le jeune homme qui prétendait être Thimmothy Pitzen, disparu il y a 7 ans, a menti selon les tests ADN. À 23 ans, l'imposteur avait déjà été arrêté pour faux dépôts de plainte.

Timmothy Pitzen, au moment de sa disparition il y a 7 ans (à gauche), et un portrait de lui réalisé par ordinateur (à droite)
Timmothy Pitzen, au moment de sa disparition il y a 7 ans (à gauche), et un portrait de lui réalisé par ordinateur (à droite) Crédit : National Center for Missing and Exploited Children
cassandre
Cassandre Jeannin Journaliste

Mercredi 3 avril, un jeune homme retrouvé errant dans un parc du Kentucky prétendait être Timmothy Pitzen, enfant disparu en 2011. Après avoir réalisé des tests ADN, le FBI a indiqué qu'il s'agissait d'un imposteur. Âgé de 23 ans, Brian Michael Rini avait déjà été arrêté pour des faits de dépôts de fausse plainte. 

Celui qui s'est présenté de son propre chef comme étant "Timmothy Pitzen" a été remarqué par des passants dans un parc. L’air errant, perdu, il avait des bleus sur le visage. Selon sa version, il était parvenu à échapper à la surveillance de deux hommes, qu’il décrit comme forts et aux tatouages de serpent et d’araignée. D'après lui, ils le retenaient contre son gré dans un motel de l’État de l’Ohio voisin.

Un faux espoir pour la famille du garçon disparu dont la tante déclare sur la chaîne américaine CNN : "Nous sommes anéantis. C'est comme si on revivait ce jour encore et encore. Le père de Timmothy est effondré." Les policiers ont annoncé sur Twitter poursuivre leur enquête pour retrouvé Timmothy et "pouvoir un jour le réunir avec sa famille". 

Lorsque la police attendait encore les résultats des analyses ADN, la grand-mère de Timmothy s’était exprimée sur NBC¿: "Nous ne l’avons jamais oublié, nous pensons à lui constamment et nous sommes restés en contact avec la police en priant qu’il nous fasse signe un jour".
En 2011, la mère de Timmothy, Amy Fry-Pitzen, avait été retrouvée morte dans un motel près de Chicago. La police avait conclu à un suicide. Dans une lettre retrouvée dans la chambre, la jeune femme, qui souffrait de dépression selon son mari, explique que leur fils se trouve en sécurité, avec des gens capables de prendre soin de lui. "Vous le retrouverez jamais",confiait-elle en fin de lettre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Disparition États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants