2 min de lecture États-Unis

États-Unis : Jimmy Carter a été opéré avec succès, les Américains soulagés

Jimmy Carter a été opéré avec succès après plusieurs chutes. Un soulagement pour les Américains, qui s'ils méprisent le Président, respectent profondément l'homme et ses engagements.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
États-Unis : Jimmy Carter a été opéré avec succès, les Américains soulagés Crédit Image : Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Paul Turban

L’ancien président Jimmy Carter se rétablit après une opération délicate au crâne, en raison de saignements dans son cerveau provoqués par une série de chutes. L’opération s’est bien passée, selon les médecins il ne devrait pas souffrir de complications. C'est un soulagement pour beaucoup d’Américains qui ont un rapport très particulier avec cet ancien président de 95 ans, le plus âgé de l’histoire. Il a occupé le bureau ovale pendant quatre ans après son élection en 1976.

Jimmy Carter est à la fois admiré et méprisé. Les Américains, de tous bords, ont beaucoup de respect pour l’homme, sa rectitude morale, sa foi, ses engagements humanitaires. Après ses chutes ces dernières semaines, on l’a vu reprendre ses activités, notamment la rénovation de maisons pour les plus démunis. Son casque de chantier ne masquait pas un énorme hématome au visage. Et il était là, avec des gestes lents, sa perceuse, en train de travailler sur la charpente d’une maison.

Il avait aussi repris ses leçons sur la Bible qu’il donne chaque dimanche dans son église baptiste du Sud, car il vient de Géorgie. Jimmy Carter a été cultivateur de cacahuètes dans un petit village, avant de se lancer en politique comme démocrate et d’accéder à la Maison Blanche, contre Gerald Ford, l’ancien vice-président de Nixon.

Jimmy Carter a été élu en promettant d’apaiser les plaies d’un pays meurtri par les fractures du Watergate. C’est lui qui fait signer les accords historiques de Camp David, premier traité de paix entre Israël et un pays arabe, l’Égypte.

Une présidence critiquée

À lire aussi
Harvey Weinstein le 24 février 2020 à New York États-Unis
Harvey Weinstein reconnu coupable d'agression sexuelle et de viol

Mais sa présidence est méprisée. L’un des arguments des Républicains contre Barack Obama, quand il était président, c’était de dire qu'il était le nouveau Jimmy Carter. Dans l’esprit de beaucoup d’Américains, c’est une critique sévère : Jimmy Carter est considéré comme l’un des plus mauvais présidents du XXe siècle.

C’est l’un des plus faibles en tout cas. Débordé par la crise économique et pétrolière déclenchée par la révolution en Iran, et cette interminable prise d’otage de 52 Américains à l’ambassade à Téhéran, 444 jours, ce qui a amené à la victoire de Reagan en 1980 qui promettait le retour de l’Amérique triomphante.

Mais Carter a voulu prouver par la suite qu’il était moins médiocre que son bilan. C’est le premier ancien président à avoir joué les intermédiaires dans des missions diplomatiques délicates, à Cuba, en Corée du Nord, à avoir œuvré pour la résolution de conflits et de crises humanitaires, ce qui lui a valu le prix Nobel de la paix.
Jimmy Carter admet qu’il a été un meilleur ancien président qu’il n’a été président. Et c’est pour ça que beaucoup d’Américains sont heureux de le voir se remettre de son opération au cerveau. Il va pouvoir retrouver sa femme Rosalyne, un couple de nonagénaires qui n’hésite pas à montrer son affection en public en s’embrassant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Maison blanche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants