1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : des employés de Goldman Sachs veulent réduire leur temps de travail à 80h/semaine
1 min de lecture

États-Unis : des employés de Goldman Sachs veulent réduire leur temps de travail à 80h/semaine

Des employés de première année de la prestigieuse banque d'affaires ont demandé à travailler moins, estimant que leur santé se dégradait au rythme actuel de 98 heures par semaine.

Le siège de Goldman Sachs à Manhattan
Le siège de Goldman Sachs à Manhattan
Ryad Ouslimani & AFP

Dans l'univers impitoyable des banques d'affaires, on ne compte pas ses heures tant la concurrence est rude et les exigences aussi grandes que les enjeux. C'est ce dont se sont rendus compte les employés de première année de la prestigieuse (et parfois critiquée) banque Goldman Sachs. En effet, des analystes fraîchement embauchés ont préparé une prestation officielle à leur hiérarchie afin de demander à travailler moins

Mais on reste loin des revendications à 35 heures par semaine. En effet, les jeunes loups de la finance demandent à voir leurs heures plafonnées à... 80 heures hebdomadaires. À l'image d'un document élaboré pour des clients, la présentation faite par les employés se composait de onze pages reprenant chiffres et graphiques.

La démonstration repose sur une enquête réalisée auprès de treize salariés de première année, qui y affirment travailler en moyenne 98 heures par semaine depuis le début de l'année et aller se coucher en moyenne à 3 heures du matin. Un rythme qui, associé au stress inhérent à leur travail, a eu déjà des répercussions sur la santé. 

80 comme "capacité maximale"

Quelle soit mentale ou physique, ils estiment qu'elle a considérablement décliné. De plus 77% d'entre eux estiment avoir été "victimes d'abus professionnel". "Je ne peux plus dormir car mon niveau d'anxiété a explosé", est cité l'un d'entre eux dans le document. "Je savais que les horaires ne seraient pas de 9h à 5h du soir, je ne savais pas que ce serait en permanence de 9h à 5h du matin", s'y plaint un autre.

À lire aussi

Pour "rectifier la situation", la présentation suggère qu'une semaine de 80 heures devrait être la "capacité maximale". La présentation a commencé à circuler sur les réseaux sociaux mercredi 17 mars, avant d'être disponible sur Twitter jeudi. Goldman Sachs n'avait pas répondu dans l'immédiat à une sollicitation de l'AFP.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/