1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Espagne : le congé paternité passe de 5 à 8 semaines
1 min de lecture

Espagne : le congé paternité passe de 5 à 8 semaines

Depuis lundi 1er avril, le congé paternité s'est allongé en Espagne. Il est passé de 5 à 8 semaines, en attendant d'atteindre les 12 semaines en 2020 puis les 16 semaines en 2021. Ce congé sera rémunéré à 100%.

En France, un homme dispose d'un congé paternité facultatif de onze jours lors d'une naissance.
En France, un homme dispose d'un congé paternité facultatif de onze jours lors d'une naissance.
Crédit : Picsea / Unsplash
Julien Chabrout

L'Espagne fait un pas vers l'égalité parentale. Depuis le lundi 1er avril, les Espagnols disposent de 8 semaines de congé paternité, contre 5 semaines auparavant. Les deux premières semaines devront êtres prises de manière continue après l'accouchement, rappelle 20Minutes. Les six autres semaines pourront être utilisées à la carte par le père, jusqu'au premier anniversaire de son fils. 

Le congé sera "100 % rémunéré", précise El Pais. Mais si le père ne l'utilise pas, il ne pourra pas transférer ses semaines à la mère.

L'extension du congé paternité, approuvée par le gouvernement le plus féminin de l'histoire de l'Espagne, n'est pas terminée dans ce pays comme le mentionne le Huffington Post : il va passer à 12 semaines en 2020, puis à 16 semaines en 2021. Il sera alors égal au congé maternité.

En France, un congé paternité de 11 jours

La France est quant à elle bien moins généreuse : le congé paternité n'est seulement que de 11 jours consécutifs (18 jours pour une naissance multiple) indemnisés depuis 2002, en plus des trois jours accordés par le Code du travail.

Un rapport remis au gouvernement le 11 septembre 2018 préconisait de porter la durée du congé paternité à deux ou trois semaines et de le rendre au moins en partie obligatoire. Plusieurs tribunes ou pétitions, notamment dans le magazine Causette, réclament une révision du congé paternité, jugé trop court.

Selon un baromètre de la Drees, le service statistique des ministères sociaux, rendu public le 17 janvier, 38 % des Français trouvent le congé paternité trop court. En moyenne, entre 2014 et 2016, 63 % des 18-24 ans souhaitent que sa durée augmente. Sept Français sur dix pensent toutefois que ce congé paternité doit rester facultatif.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu