1 min de lecture Politique

Espagne : l'extrême droite entre au parlement régional d'Andalousie

Un petit parti d'extrême droite, Vox, a fait son entrée dans un parlement régional, une première en Espagne, en remportant 12 sièges aux élections en Andalousie et mis fin à la domination de la gauche dans la région la plus peuplée du pays.

Espagne : l'extrême droite entre au parlement régional d'Andalousie
Espagne : l'extrême droite entre au parlement régional d'Andalousie Crédit : OSCAR DEL POZO / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Un coup de théâtre et une gifle pour le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez. Un petit parti d'extrême droite, Vox, a fait son entrée dimanche 2 décembre dans un parlement régional, une première en Espagne, en remportant 12 sièges aux élections en Andalousie et mis fin à la domination de la gauche dans la région la plus peuplée du pays.

Après dépouillement de plus de 99% des bulletins de vote, le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) enregistre le pire résultat de son histoire en Andalousie, une région méridionale de 8,4 millions d'habitants. Il tombe de 47 à 33 sièges (sur 109). Ceux obtenus par ses alliés de la gauche radicale ne lui suffiront pas pour parvenir à la majorité absolue de 55 sièges sur 109 et donc pour former un gouvernement.

Le PSOE dirige l'Andalousie, seul ou en coalition, depuis 1982 mais n'a pas réussi à faire reculer le chômage et a été éclaboussé par un vaste scandale dans lequel sont impliqués deux anciens présidents de la région et ayant donné lieu à un procès-fleuve qui approche de son dénouement.

À lire aussi
Des portraits de Simone Veil recouverts de croix gammées dans le XIIIe arrondissement de Paris le 11 février 2019 antisémitisme
Portraits de Simone Veil défigurés par des croix gammées : C215 réagit sur RTL

Un parti né en 2013 et opposé à l'immigration illégale

Un parti d'extrême droite entre dans un parlement régional pour la première fois depuis le rétablissement de la démocratie en Espagne après la mort du dictateur Francisco Franco en 1975.

Vox, né en 2013 et opposé à l'immigration illégale et à l'indépendantisme catalan, a dépassé les prévisions des sondages qui le créditaient au mieux de cinq sièges. "Les Andalous ont fait l'histoire (...) et se sont débarrassés de 36 ans de de régime socialiste", a lancé son chef Santiago Abascal, en célébrant son "triomphe".

Avant même la publication des premiers résultats, Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, avait adressé dans un tweet "ses vives et chaleureuses félicitations" à ses "amis de Vox".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Élections Espagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795787243
Espagne : l'extrême droite entre au parlement régional d'Andalousie
Espagne : l'extrême droite entre au parlement régional d'Andalousie
Un petit parti d'extrême droite, Vox, a fait son entrée dans un parlement régional, une première en Espagne, en remportant 12 sièges aux élections en Andalousie et mis fin à la domination de la gauche dans la région la plus peuplée du pays.
https://www.rtl.fr/actu/international/espagne-l-extreme-droite-entre-au-parlement-regional-d-andalousie-7795787243
2018-12-03 01:36:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cXELh29do3qij8XdPdIbXQ/330v220-2/online/image/2018/1203/7795787247_000-1ba81c.jpg