1 min de lecture Méditerranée

"Emmanuel Macron est un Napoléon en campagne", déclare le président turc

Les pays du sud de l'Europe étaient réunis jeudi 10 septembre en Corse autour d'Emmanuel Macron. La question des tensions en Méditerranée était au cœur du débat.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
"Emmanuel Macron est un Napoléon en campagne" déclare le président turc Crédit Image : Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245 _TASSART
Bénédicte Tassart
édité par Maeliss Innocenti

"Emmanuel Macron est un Napoléon en campagne." La phrase est de la présidence turque très agacée ces derniers jours par les remontrances françaises. Ankara a engagé un bras de fer en Méditerranée. La Turquie conteste les droits d'exploration gazière de la Grèce et de Chypre. Le sujet était au menu d'un sommet réunissant les pays du sud de l'Europe, en Corse, sous l'égide du président français. Objectif ? Calmer le jeu mais il y a encore du travail.

Mercredi 9 septembre, la Turquie a agressé Emmanuel Macron par la voix du porte-parole de son Parlement. "Je me demande ce que cherchent les Français en Méditerranée orientale. Bien sûr des politiciens incompétents essaient de dissimuler leurs problèmes de politique intérieure avec des actes irrationnels dans l'arène internationale."

Le lendemain, avant le sommet, Emmanuel Macron a répliqué et dénoncé un comportement inadmissible de la Turquie en Méditerranée orientale.

Nouvelle volée de bois vert de la part cette fois du ministre turc des Affaires étrangères. Les déclarations du président français seraient "arrogantes" et "colonialistes".

À lire aussi
avions
Carlos Ghosn : l'évasion du siècle

À la sortie du sommet, Emmanuel macron a calmé le jeu. "Nous avons aussi réaffirmé une volonté de réengager un dialogue responsable et de trouver les voies de l'équilibre dans toute la région. Ce dialogue, nous n'avons aucune naïveté, mais nous souhaitons le réengager de bonne foi." Chaque partie a montré ses muscles. Ce serait donc maintenant le temps de la désescalade.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Méditerranée Diplomatie Turquie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants