1 min de lecture Faits divers

Emiliano Sala : sa mort "n'est pas un accident", selon un journaliste anglais

VU DANS LA PRESSE - Dans un entretien avec "Presse Océan", le journaliste anglais Harry Harris, qui publie "L'assassinat d'Emiliano Sala", revient sur les circonstances troublantes entourant la mort du footballeur italo-argentin le 21 janvier 2019.

Le footballeur argentin Emiliano Sala est mort à l'âge de 28 ans à bord d'un petit avion d'affaires, qui s'est crashé dans la Manche, le 21 janvier.
Le footballeur argentin Emiliano Sala est mort à l'âge de 28 ans à bord d'un petit avion d'affaires, qui s'est crashé dans la Manche, le 21 janvier. Crédit : M6 / Martin Gabriels et Eric Hervé
Thomas Pierre
Thomas Pierre Journaliste

Harry Harris s'en dit persuadé : "La mort de Sala n'est pas un accident". Dans un entretien avec le quotidien nantais Presse Océan, le journaliste anglais qui publie mardi 21 janvier L'assassinat d'Emiliano Sala, revient sur la mort du footballeur italo-argentin le 21 janvier 2019

Un an tout juste après le début d'une affaire faite, selon lui, de "négligences criminelles", ce que lui et ses collègues du Daily Telegraph ont découvert "va radicalement changer le monde du football", assure-t-il. 

En premier lieu, les circonstances du vol qui a coûté la vie au footballeur de 28 ans au large de Guernesey intrigue Harry Harris : "Au lieu de voyager en business ou dans un jet d'affaires, on a mis Emiliano Sala dans un petit 'coucou' (...) tout juste bon pour la casse."

Un appareil de fortune commandé par David Ibbotson, un pilote sans licence "parce qu'il était daltonien et ne pouvait plus voler la nuit", et dont l’identité du ou des propriétaire(s) "reste un mystère". 

"Des actes criminels potentiels"

À lire aussi
L'occupant de la caravane s'en est sorti avec une brûlure aux mains. incendie
Orne : un homme se brûle en tentant de sauver son chien

Qui plus est ce pilote était endetté, selon le journaliste d'investigation anglais, et possédait un "talent exceptionnel" : celui de parachutiste. "A-t-il pu s'éjecter avant que l'avion ne tombe ?", s'interroge Harry Harris qui entend mettre en lumière "des actes criminels potentiels". 

Le litige financier entre les clubs de Nantes et de Cardiff se trouveraient également au cœur de ces faits troublants. Willy McKay, l'agent de Sala qui a organisé le vol, "représentait le club français" dans cette opération de transfert de 6 millions d'euros, que les Gallois refusent toujours de payer. 

Un voyage en avion pour lequel les dirigeants de Cardiff n'ont pas été consultés. Ces derniers envisageraient dès lors des poursuites pénales pour "homicide involontaire" contre le FC Nantes. Une décision devrait être prise dans les prochains jours. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Disparition Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants