1 min de lecture États-Unis

Donald Trump : pourquoi il ne sera pas destitué

ÉCLAIRAGE - Le président Donald Trump verra son procès en destitution s'ouvrir mardi 21 janvier, mais il a peu de risque d'être condamné.

Donald Trump le 11 juillet 2019
Donald Trump le 11 juillet 2019 Crédit : Nicholas Kamm / AFP
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Ryad Ouslimani

Le procès en destitution de Donald Trump devrait s'ouvrir mardi 21 janvier devant le Sénat des États-Unis. Soupçonné d'avoir fait pression sur son homologue ukrainien à des fins de politique intérieure, risque-t-il vraiment pour autant de se voir destituer ? En réalité pas vraiment. Sauf élément nouveau irréfutable, il sera acquitté. 

En effet, les républicains au Sénat sont majoritaires. Il y a bien trois ou quatre d'entre eux qui laissent planer un vague doute sur leur vote, mais il faudrait une majorité des deux tiers, et c'est improbable. On connaît la fin du film depuis le départ, donc l'important c'est le scénario et les acteurs. 

Par ailleurs, quel camp sortira vainqueur auprès de l'opinion publique, à moins de 10 mois de l'élection de novembre 2020 ? Nancy Pelosi, présidente démocrate de la chambre des représentants, a temporisé et attendu un mois avant de transmettre les actes d’accusation au Sénat, pour tenter de faire pression et obliger des collaborateurs de Donald Trump à venir témoigner. Pour l'instant elle n'a pas réussi. 

Des élus de la chambre vont, ce mercredi 15 janvier au soir, aller à pied remettre au sénat, dans un cérémonial solennel, les deux chefs d'accusations qui sont "abus de pouvoir" et "obstruction". Ce sera seulement la troisième fois de l'histoire. Le procès sera mené par le président de la Cour suprême, des députés de la chambre seront désignés comme procureurs. 

À lire aussi
Nicolas Maduro au Palais de Miraflores, le 16 février 2020 à Caracas. justice
Venezuela : le président Maduro inculpé aux États-Unis de "narco-terrorisme"

Les sénateurs seront les jurés, ils pourront interroger l'accusation et la défense, à savoir les avocats de Donald Trump, qui sera devant sa télévision.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Amérique du Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants