2 min de lecture États-Unis

Donald Trump organise une rencontre polémique à la Maison-Blanche

Tollé pour le président américain, qui a invité les parents d'un jeune homme tué sur la route à rencontrer la femme qui a provoqué l'accident. Le tout sous le regard des photographes.

Un air d'amérique - Corbé Un Air d'Amérique Philippe Corbé iTunes RSS
>
Donald Trump organise une rencontre polémique à la Maison-Blanche Crédit Image : Alex Edelman / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Noé Blouin

Un fait divers, qui fait les gros titres au Royaume-Uni depuis des semaines, a traversé l’Atlantique. Charlotte et Tim Dunn, sont deux Britanniques. Leur fils Harry, 19 ans, a été en tué fin août dans un accident de la route. Alors qu'il était à moto, une voiture qui arrivait en face et qui roulait à droite, donc le mauvais côté sur les routes anglaises, l'a percuté.

Le véhicule était conduit par une Américaine, l’épouse d’un diplomate. Malgré les assurances qu’elle avait donné à la police britannique, elle a fui le pays pour se réfugier aux États-Unis, au nom de l’immunité diplomatique, que Washington n’a pas l’intention de lever.

Cette histoire scandalise le Royaume-Uni, aussi parce que Trump a exigé et obtenu cet été le départ de l’ambassadeur britannique de sa capitale, après les fuites dans la presse de ses rapports envoyés à Londres, où il décrivait le chaos qui règne à la Maison-Blanche.

Un "guet-apens" pour les parents de la victime

Les parents du défunt sont actuellement aux États-Unis, pour essayer de mobiliser l’opinion publique américaine. Ils ont donné des entretiens à la presse, et ont reçu une invitation à la Maison-Blanche. Ils s'y sont rendus le 15 octobre dernier. On leur avait dit qu’ils allaient être reçus par un conseiller, et en arrivant, première surprise, c’est Donald Trump lui-même qui les accueille. Ils disent que le président a écouté leur histoire, a été compatissant, mais a refusé de faire quoi que ce soit.

À lire aussi
Un drapeau américain devant la Cour suprême des États-Unis États-Unis
États-Unis : jugée pour s'être mise seins nus chez elle

Ou plutôt si, il avait quelque chose en tête. Il leur a dit que l’Américaine, la femme du diplomate, était à la Maison-Blanche, et il leur a proposé de la rencontrer dans la pièce à côté. Des photographes attendaient pour immortaliser cette scène imaginée par le président Trump, contre l’avis de ses conseillers. Les parents ont refusé, sont repartis de la Maison-Blanche en pleurant, et disent avoir eu l’impression de tomber dans un "guet-apens". Le président s'est ensuite justifié en disant : "Vous allez en Europe et les routes sont dans un sens opposé. C'est très difficile si vous venez des États-Unis ".

Tout est pensé en terme de "moment télé"

Mais pourquoi le président Trump fait-il cela ? L’une des clés pour comprendre sa psychologie, c’est qu'absolument tout est pensé chez lui en terme de "moment télé". Il a l’impression de n’exister que dans le regard des autres, donc il cherche à profiter de chaque situation pour se mettre en valeur.

C’est comme ça qu’il s’est fait connaître pendant des décennies, puis il a affiné ses instincts de mise en scène dans sa télé réalité pendant plus de 10 ans. Il sait que la télévision c’est du spectacle, et donc qu’il faut sans cesse créer la surprise. 

Et rien de mieux qu’un moment télé bien mis en scène pour détourner l’attention. Même au risque de faire pleurer des parents en protégeant dans la pièce d’à côté celle qui a tué leur fils.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Faits divers Donald Trump
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants