1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : un vol Seattle-Shanghai fait demi-tour à cause des nouvelles restrictions
1 min de lecture

Coronavirus : un vol Seattle-Shanghai fait demi-tour à cause des nouvelles restrictions

La compagnie américaine Delta Airlines a décidé de faire revenir à Seattle un avion en plein vol vers Shanghai. En cause : les nouvelles restrictions contre le coronavirus requises à l’aéroport chinois.

Un avion de la compagnie aérienne Delta (illustration).
Un avion de la compagnie aérienne Delta (illustration).
Crédit : Drew Angerer/Getty Images/AFP
Florise Vaubien & AFP

Un trajet interrompu en plein vol. Le 21 décembre dernier, un avion Delta Airlines effectuant la liaison Seattle-Shanghai a dû faire demi-tour en raison des nouvelles restrictions "requises à l’aéroport" chinois dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus. Un chaos qui n’a pas manqué de suscité la colère des passagers. 

Ce 21 décembre, Delta Airlines a dû lancé une procédure rare : faire revenir l’un de ses appareils, en route pour un trajet long-courrier. Le porte-parole de la compagnie américaine a expliqué que cette interruption de dernière minute a été décidée pour "se conformer aux conditions de nettoyage requises à l’aéroport international de Shanghai Pudong". 

Des nouvelles consignes "qui ont été émises par le gouvernement chinois le 21 décembre, le vol 287 de Seattle à Shanghai est retourné à Seattle alors qu’il était en route vers Shanghai", a-t-il communiqué lundi. La compagnie aérienne a expliqué que "les nouvelles procédures de nettoyage nécessitent un temps au sol considérablement prolongé et ne sont pas viables sur le plan opérationnel pour Delta". 

Des passagers coincés aux États-Unis

La presse chinoise a rapporté les témoignages de plusieurs passagers excédés, coincés aux États-Unis avec des tests périmés et des visas expirés, "incitant le consulat de Chine à San Francisco à se plaindre officiellement auprès de la compagnie aérienne". 

L'ambassade de Chine aux États-Unis a publié une déclaration expliquant que l'institution et "le consulat communiquent avec les compagnies aériennes concernées (...) pour éviter que des incidents similaires ne se reproduisent", indique le communiqué, relaté dans un article de CNN.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire