2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : un commissaire de l'UE se défend d'avoir enfreint sciemment les règles

Le commissaire européen au Commerce Phil Hogan est accusé de ne pas avoir respecté les règles sanitaires en vigueur, notamment en se rendant à un dîner, cet été, en Irlande. C'est la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui décidera de son sort.

Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne.
Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. Crédit : Kenzo TRIBOUILLARD / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

Le commissaire européen au Commerce, l'Irlandais Phil Hogan, s'est défendu mardi 25 août d'avoir sciemment enfreint les règles sanitaires anti-virus dans son pays, s'expliquant une nouvelle fois sur sa présence à un dîner qui a fait scandale en Irlande et l'a fragilisé à Bruxelles.

Le Premier ministre irlandais Micheal Martin et ses partenaires de coalition ont estimé mardi soir dans un communiqué que des "préoccupations persistent" en dépit des nouvelles excuses présentées par M. Hogan. "Il est clair que le commissaire Phil Hogan a commis des manquements aux recommandations sanitaires depuis son arrivée en Irlande", relève M. Martin.

Sous la pression de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, Phil Hogan a décrit dans un communiqué de quatre pages sa visite dans son pays du 31 juillet au 21 août. Il y reconnaît qu'il "n'aurait pas dû assister à ce dîner", organisé pour les 50 ans du club de golf du Parlement irlandais avec 82 invités, qui a conduit plusieurs personnes à la démission, dont le ministre irlandais de l'Agriculture Dara Calleary.

D'autres éléments accablent le commissaire Phil Hogan

Affirmant qu'il avait reçu "l'assurance par les organisateurs que le dîner respecterait toutes les règles sanitaires", il a ajouté n'avoir eu "aucune raison d'en douter puisqu'un membre du gouvernement irlandais participait également à l'événement". Mme von der Leyen, qui a le pouvoir de le congédier, a souhaité qu'il détaille ses faits et gestes durant son séjour.

À lire aussi
Le Danemark a abattu des milliers de visons pour endiguer l'épidémie de Covid-19. Cependant, des cadavres d'animaux sont ressortis de leur tombe. Danemark
Coronavirus : des visons danois abattus sortent de leur tombe au Danemark

"Une fois en possession d'un rapport détaillé, la présidente de la Commission aura la certitude d'avoir une vue d'ensemble, ce qui lui permettra d'arriver à une conclusion", avait déclaré une porte-parole de la Commission lors d'un point presse.

M. Hogan a été également surpris en train de téléphoner au volant par un policier irlandais, deux jours avant ce dîner. "Je regrette très sincèrement d'avoir répondu au téléphone alors que je conduisais", a-t-il écrit. Interviewé par la chaîne publique irlandaise RTE mardi, M. Hogan s'est défendu d'avoir enfreint la quarantaine de deux semaines à laquelle il était soumis après son arrivée dans le pays.

Une affaire qui fragilise la Commission européenne...

Cette affaire survient dans un contexte délicat de tensions commerciales persistantes entre les États-Unis et l'UE et la démission de M. Hogan de la Commission compliquerait encore les difficiles négociations en cours. La démission, relativement rare, d'un commissaire est toujours une affaire délicate car elle affecte l'ensemble de l'équilibre géographique et politique sur lequel repose la Commission.

Chaque pays de l'UE dispose d'un poste de commissaire. Et l'équipe de 26 personnes présidée par la conservatrice allemande est le fruit d'un savant dosage entre les principales familles politiques de l'UE, en fonction de leurs résultats aux élections européennes de mai 2019. Rien ne dit qu'en cas de départ de M. Hogan, l'Irlande parviendrait à garder le prestigieux poste de commissaire au Commerce qu'un autre pays pourrait convoiter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Union européenne Irlande
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants