1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : quels documents pour partir aux États-Unis ?
3 min de lecture

Coronavirus : quels documents pour partir aux États-Unis ?

Les États-Unis rouvrent leurs frontières à partir de ce lundi 8 novembre. Les voyageurs doivent présenter à l'aéroport plusieurs documents pour entrer sur le territoire américain. On vous résume ce qu'il faut emporter.

Des avions du groupe Air France-KLM
Des avions du groupe Air France-KLM
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Lison Bourgeois

Le "travel ban" est levé. À partir de ce lundi 8 novembre, les frontières terrestres et aériennes des États-Unis laissent passer les touristes. Après 20 mois de restrictions particulièrement mal vécues en Europe ou chez les voisins mexicains et canadiens, cette levée des restrictions représente une bouffée d'oxygène pour le secteur. Mais attention, les voyageurs devront respecter un certain nombre de conditions et les entrées sur le territoire ne sont pas totalement libres.

Premièrement, tous les voyageurs devront disposer d'un schéma vaccinal complet, c'est-à-dire deux doses. Les personnes peuvent être considérées comme entièrement vaccinées dans un délai supérieur ou égal à 2 semaines après avoir reçu la dernière dose. Les enfants de 2 à 18 ans ne sont pas concernés, tout comme les diplomates et les voyageurs en mission humanitaire urgente. Par ailleurs, aucune précision n'est faite sur le statut des personnes ayant contracté la Covid et ayant reçu une seule dose de vaccin. Si ce schéma est encore reconnu en France, les Américains ne détaillent pas cette situation.

Attention, certains vaccins ne sont pas acceptés

Pour entrer sur le sol des États-Unis, les voyageurs devront prouver qu'ils ont reçu un vaccin approuvé ou autorisé par l’Agence américaine du médicament (FDA) ou les vaccins figurant sur la liste d’utilisation d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ainsi, les vaccins acceptés sont les suivants : le Janssen, le Pfizer-BioNTech, le Moderna, l’AstraZeneca, l’Indien Covaxin, le Covishield (fabriqué par AstraZeneca en Inde à moindre coût) et enfin les Chinois Sinopharm et Sinovac. Pas question donc de laisser entrer une personne vaccinée au Spoutnik V (Russie), ou au CanSino, un autre vaccin Chinois par exemple.

Les règles pour les enfants

À lire aussi

Les enfants âgés de 2 à 17 ans ne sont donc pas contraints d'être vaccinés, mais ils doivent passer un test avant le départ. Cependant, la règle se complique un petit peu en fonction de l'entourage de l'enfant.

Ainsi, s’il voyage avec un adulte entièrement vacciné, un enfant non vacciné peut passer le test trois jours avant le départ. C'est-à-dire que cela correspond au même délai que celui prévu pour les adultes entièrement vaccinés. Cependant, si un enfant non vacciné voyage seul ou avec des adultes non vaccinés, il devra effectuer le test dans la journée précédant son départ.

Certificat en QR code uniquement

Seuls les certificats sous forme de QR code seront acceptés. Qu'ils soient sur mobile ou en version papier. "L’impression ou la photo numérique du carnet ou certificat de vaccination ne sera pas acceptée", précise Le Parisien.

"Cette preuve de vaccination doit être un document papier ou numérique délivré par une source officielle et doit comprendre le nom et la date de naissance du voyageur, ainsi que le produit vaccinal et la ou les dates d’administration de chaque dose reçue.", rappelle le consulat.

Une attestation à remplir

Par ailleurs, Midi Libre nous rappelle qu'il faudra par ailleurs remplir une attestation sur le statut vaccinal et à l'obligation de test selon le Consulat général de France à Washington. Elle est accessible sur le site de la CDC, en français.

Même vacciné, un test PCR ou antigénique négatif est demandé

Si les enfants de moins de deux ans ne sont pas concernés par cette mesure, tous les autres voyageurs devront présenter un test PCR ou antigénique négatif avant l'embarquement. Il devra être réalisé 72 heures avant l'embarquement. 

Par ailleurs, pour les personnes qui se rendent aux États-Unis et qui ne sont pas en mesure de prouver qu’elles sont entièrement vaccinées "devront produire un document attestant d’un test négatif réalisé au plus tard un jour avant leur départ", ajoute l'ambassade des États-Unis.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/