1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus : États-Unis, UE, Suisse… Ces pays qui rouvrent mais sous conditions
3 min de lecture

Coronavirus : États-Unis, UE, Suisse… Ces pays qui rouvrent mais sous conditions

Alors que la France fait face à une reprises de l'épidémie du coronavirus, plusieurs pays rouvrent leurs frontières aux voyageurs étrangers sous certaines conditions.

Des contrôles à l'aéroport de Los Angeles
Des contrôles à l'aéroport de Los Angeles
Crédit : Patrick T. FALLON / AFP
Romain Giraud & AFP

La France, et l'Europe de manière générale, fait actuellement face à une reprise de l'épidémie de coronavirus. Si elle était attendue par les experts en raison notamment de la chute des températures, plusieurs pays ont décidé de maintenir l'assouplissement des mesures sanitaires pour les voyageurs étrangers voulant se rendre sur leur territoire. 

C'est le cas par exemple de la France, première destination touristique au monde, qui, malgré la reprise épidémique annoncée par le gouvernement, a décidé de maintenir la réouverture par exemple des stations de ski, après près de deux ans d'inactivité. 

Sur RTL jeudi 4 novembre, le secrétaire d'État chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a assuré que "les stations de montagne sont préparées à accueillir notamment les clientèles internationales", restant cependant assez flou quant à l'utilisation du passe sanitaire : "Nous avons une réunion de concertation avec les acteurs demain, on est donc plus très loin de la réponse".

De son côté, la Suisse met en place une campagne de vaccination contre le coronavirus avant la réouverture des stations. L'Allemagne, quant à elle, enregistre un taux d'incidence record sur 7 jours, 201,1 sur les sept derniers jours, un niveau record depuis le début de la pandémie il y a un an et demiL'accès aux restaurants et aux événements en intérieur est ainsi limité aux personnes totalement vaccinées ou pouvant présenter une preuve de guérison du virus. 

À écouter aussi

La présentation du passe sanitaire au format européen est d'ailleurs suffisante à l'entrée du territoire dans la majorité des pays de l'Union Européenne pour les plus de 12 ans. 

L'état d'urgence sanitaire prolongé dans les Antilles

La situation reste critique dans les Antilles. Le gouvernement a déposé un amendement avant l'examen du projet de loi "vigilance sanitaire" par le Sénat pour prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu'au 31 décembre en Martinique où la situation reste encore très fragile. L'état d'urgence sanitaire a déjà été prolongé jusqu'au 15 novembre en Guadeloupe, à la Martinique, à Saint-Barthélemy et Saint-Martin, mais aussi ailleurs comme en Guyane, à La Réunion, en Polynésie française ou encore en Nouvelle-Calédonie.

Comme l'indique le site du gouvernement, pour voyager en Martinique ou encore en Guadeloupe, "les passagers ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet doivent justifier, pour pouvoir voyager, d’un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, d’un motif de santé relevant de l’urgence ou d’un motif professionnel ne pouvant être différé". 

En outre, le voyageur de devra "accepter qu'un test ou examen de dépistage puisse être réalisé à son arrivée, respecter un isolement prophylactique de 7 jours après son arrivée et réaliser au terme de cette période, un nouvel examen de dépistage virologique". 

Si la situation sanitaire en Europe ne préoccupe pas particulièrement pour le moment Anne Rigail directrice générale d'Air France, "on a vu qu'effectivement les choses peuvent basculer rapidement", relève-t-elle, faisant allusion à la situation aux Antilles et à la Réunion ces derniers mois. "On ajuste vraiment notre programme chaque semaine".

Les États-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés

C'est une bonne nouvelle, les États-Unis rouvrent à compter de ce lundi leurs frontières terrestres et aériennes aux voyageurs vaccinés contre le coronavirus, après 20 mois de restrictions particulièrement mal vécues en Europe ou chez les voisins mexicains et canadiens. 

Ainsi, les compagnies aériennes ont augmenté le nombre de vols transatlantiques et vont utiliser de plus gros avions. Cette levée des restrictions représente une bouffée d'oxygène pour le secteur. Air France compte proposer cet hiver 122 vols hebdomadaires vers ce pays, contre 95 actuellement. "D'ici la fin mars, nous reviendrons progressivement à 90% de nos capacités de 2019", décrit Anne Rigail. 

Dans le reste du monde, Air France "restaure" également son réseau avec des fréquences "adaptées à la demande", indique-t-elle, qui note que les voyageurs répondent présent dès qu'un pays rouvre ses frontières, comme récemment le Canada.

Au total, plus d'une trentaine de pays sont concernés par la levée du "travel ban". Mais l'entrée ne sera pas totalement libre : les autorités américaines entendent surveiller le statut vaccinal des voyageurs, tout en continuant d'exiger des tests négatifs. Pour ceux arrivant par les airs, les États-Unis demanderont, outre une preuve de vaccination et un test dans les trois jours avant le départ, la mise en place par les compagnies aériennes d'un système de suivi des contacts.

Selon les autorités sanitaires américaines, tous les vaccins approuvés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) seront acceptés.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/