1 min de lecture Santé

Coronavirus : les États-Unis vont partager 60 millions de doses AstraZeneca

"Les États-Unis vont débloquer 60 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca au bénéfice d'autres pays", a affirmé un conseiller de la Maison Blanche sur Twitter, en réponse aux critiques contre le gouvernement américain.

Une fiole du vaccin AstraZeneca. (Illustration)
Une fiole du vaccin AstraZeneca. (Illustration) Crédit : ARMEND NIMANI / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

Longtemps critiquée pour avoir refusé d'exporter le vaccin AstraZeneca, qui n'est pourtant pas autorisé aux États-Unis, la Maison Blanche a annoncé lundi 26 avril qu'elle fournira 60 millions de doses de ce vaccin à d'autres pays. Aucun engagement de livraison envers ce pays spécifiquement n'a toutefois été pris pour le moment. Les critiques s'étaient intensifiées au moment où l'Inde se trouve confrontée à une flambée catastrophique des cas de coronavirus. 

"Les États-Unis vont débloquer 60 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca au bénéfice d'autres pays au fur et à mesure qu'elles seront disponibles", a tweeté Andy Slavitt, conseiller de la Maison Blanche pour la lutte contre la Covid-19. Il a balayé les critiques accusant Washington d'accumuler des doses sans s'en servir. "À l'heure actuelle, il n'y en a encore que très peu de disponibles. Aucun temps n'a vraiment été perdu", a-t-il souligné. 

L'exécutif en est encore à "la planification" de cette mesure, a précisé la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki, en promettant des détails "dans un futur proche" sur qui bénéficiera de ces vaccins. "Avant que les doses d'AstraZeneca ne soient envoyées depuis les États-Unis, la FDA (l'Agence des médicaments américaine) confirmera que ces doses répondent aux exigences de qualité", a-t-elle déclaré. Enfin, "environ 10 millions de doses" pourraient être envoyées, dans un premier temps, "dans les semaines qui viennent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Maison blanche Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants