1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : les Chinois reprennent le travail, l'OMS toujours inquiète
1 min de lecture

Coronavirus : les Chinois reprennent le travail, l'OMS toujours inquiète

DÉCRYPTAGE - La Chine connaissait un semblant de reprise du travail lundi 10 février dans une atmosphère bouleversée par le nouveau coronavirus, dont le bilan dépasse désormais les 900 morts.

Des travailleurs chinois déjeunant séparément à Yantai le 10 février 2010
Des travailleurs chinois déjeunant séparément à Yantai le 10 février 2010
Crédit : STR / AFP
Coronavirus : les Chinois reprennent le travail, l'OMS toujours inquiète
01:26
Odile Pouget - édité par Thomas Pierre

Le bilan de l'épidémie de coronavirus ce lundi 10 février est de 908 morts en Chine continentale et 40.000 personnes infectées. Or, les congés du Nouvel An chinois sont presque terminés, le travail va reprendre, mais l'Organisation Mondiale de la Santé s'inquiète toujours. 

Plusieurs villes et provinces ont en effet décrété la reprise du travail mardi 11 février après deux semaines et demi de congés. Cela signifie que des dizaines de  millions de Chinois vont prendre les transports en commun, facilitant ainsi la transmission du virus. Des restrictions de déplacement restent tout de même en place notamment dans la province de Hubei, foyer de l’épidémie, toujours coupée du monde par un cordon sanitaire. 

Vacances prolongées également pour tous les étudiants et télétravail fortement encouragé. Pour les employés qui vont se retrouver dans les bureaux, la mairie de Shanghai par exemple conseille d'adopter des horaires décalés pour éviter les regroupements et de bannir les repas entre collègues. 

L'OMS toujours inquiète

Ce week-end, l'OMS s'était fait l'écho d'une bonne nouvelle, à savoir la stabilisation du nombre de cas relevés quotidiennement tout en indiquant qu'il était bien trop tôt pour parler d'un déclin ou non de l’épidémie.  Et dimanche, le patron de l'OMS a prévenu que l'expansion du virus hors de Chine pourrait s’accroître avec la transmission de la maladie par des personnes n'ayant jamais voyagé dans ce pays. Il y a eu des cas inquiétants. 

Une épidémie, selon le directeur général de l'OMS, dont on ne voit pour l'heure, que la partie émergée de l'iceberg. On rappelle que pour l'instant plus de 320 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays.  

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/