1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : le variant BA.5 responsable d’une 6e vague au Portugal, une première en Europe
1 min de lecture

Coronavirus : le variant BA.5 responsable d’une 6e vague au Portugal, une première en Europe

VU DANS LA PRESSE - Le Portugal est frappé par une recrudescence de cas positifs au variant BA.5 qui continue de progresser en Europe.

Le variant Omicron connaît un sous-lignage appelé BA.2 (illustration)
Le variant Omicron connaît un sous-lignage appelé BA.2 (illustration)
Crédit : JOHN THYS / AFP
Charlène Slowik

Les variants d'Omicron n'ont pas fini de faire parler d'eux. Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies avait déjà prévenu : une reprise de l'épidémie de Covid-19 est probable avec les variants Omicron BA.4 et BA.5 car ils continuent de progresser en Europe, notamment en France.

Mais c'est le Portugal qui se retrouve frappé par une sixième vague épidémique due au variant BA.5, une première en Europe. Selon les informations du Parisien, les deux tiers des cas sont positifs à ce variant au Portugal. Ainsi, le nombre de cas recensés chaque jour est en forte hausse passant de 650 à 2 500. À ce stade, la directrice générale de la santé recommande fortement le port du masque "dans les milieux fermés et surpeuplés", sans pour autant revenir à une obligation.

Le variant BA.5 est plus contagieux

Identifié en premier en Afrique du Sud, le variant BA.5 se transmet plus facilement que le BA.2. Cela lui permet de s’imposer progressivement, notamment à cause de sa capacité à réinfecter des personnes contaminées il y a quelques mois. "Nous avons déjà des cas qui ont été infectés une première fois par le variant Omicron original et à nouveau par cette lignée BA.5", a indiqué la directrice générale de la santé jeudi 19 mai. 

Les entreprises portugaises s'inquiètent d'ores et déjà d'un fort absentéisme de leur personnel s'il est testé positif. Mais dans ce pays la population est très fortement vaccinée (90% chez les plus de 65 ans), y compris avec les doses de rappel. Néanmoins, avec cette recrudescence de cas positifs, certains hôpitaux pourraient renforcer leur plan d'urgence en raison aussi d’un manque de personnel et des autres maladies à prendre en charge, comme l'apparition de la variole du singe.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.