1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : deux touristes français hospitalisés contre leur gré au Brésil

Les deux touristes, qui séjournent à Paraty, une station balnéaire près de Rio, ont été déclarés officiellement comme des cas suspects du coronavirus.

Des Brésiliens se protègent face à l'épidémie de Covid-19
Des Brésiliens se protègent face à l'épidémie de Covid-19 Crédit : WERTHER SANTANA / Agência Estado
Félix Roudaut
Félix Roudaut
et AFP

Ces deux Français se rappelleront de leur séjour au Brésil. La justice du pays a autorisé, vendredi 28 février 2020, les autorités municipales de Paraty, cité balnéaire près de Rio, à maintenir confinés dans un hôpital contre leur gré ces deux touristes suspectés d'être atteints de coronavirus.

Le tribunal de l'État de Rio a confirmé avoir donné gain de cause à la municipalité, sans toutefois fournir de détails sur la décision, sous secret judiciaire. La mairie de Paraty a expliqué au site d'informations G1 que le couple de Français était arrivé à Rio en provenance de Barcelone le 20 février, avant de se rendre dans la cité balnéaire lundi 24 février.

Ils ont été admis jeudi 27 février à l'hôpital municipal après avoir présenté des symptômes de grippe. Après avoir été soumis à des examens, ils ont été déclarés officiellement comme des cas suspects du coronavirus. Selon les protocoles du ministère de la Santé du Brésil, où un premier cas a été confirmé mercredi 26 février, l'hospitalisation de cas suspects n'est pas automatique, mais dépend de l'état de santé du patient.

La mairie a toutefois argumenté que le couple devait rester confiné le temps de l'arrivée des résultats définitifs, sous 48 heures. Le fait que les deux Français ont manifesté à plusieurs reprises leur volonté de sortir a motivé la demande d'une décision judiciaire autorisant le prolongement de leur hospitalisation, selon la municipalité. Le consulat de France à Rio de Janeiro n'a pas répondu aux demandes de commentaires à ce sujet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Santé Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants