1 min de lecture Coronavirus

Coronavirus en Inde : des millions d'hindous célèbrent Kumbh Mela malgré une flambée de cas

DIAPORAMA - Plusieurs millions d'hindous se sont rassemblés cette année pour plonger dans le Gange alors qu'une deuxième vague de Covid-19 frappe actuellement l'Inde.

Les "Sadhous", les hommes saints hindous, célébrant le Kumbh Mela dans le Gange, à Haridwar, le 12 avril 2021 Crédits : Money SHARMA / AFP |
6 >
Les "Sadhous", les hommes saints hindous, célébrant le Kumbh Mela dans le Gange, à Haridwar, le 12 avril 2021 Crédits : Money SHARMA / AFP |
Les "Sadhous", les hommes saints indiens, célébrant le Kumbh Mela dans le Gange, à Haridwar, le 12 avril 2021 Crédits : Money SHARMA / AFP |
Les "Sadhous", les hommes saints hindous, célébrant le Kumbh Mela dans le Gange, à Haridwar, le 12 avril 2021 Crédits : Money SHARMA / AFP |
Les "Sadhous", les hommes saints hindous, célébrant le Kumbh Mela dans le Gange, à Haridwar, le 12 avril 2021 Crédits : Xavier GALIANA / AFP |
Les "Sadhous", les hommes saints hindous, célébrant le Kumbh Mela dans le Gange, à Haridwar, le 12 avril 2021 Crédits : Xavier GALIANA / AFP |
De nombreuses familles sont venues fêter Kumbh Mela à Haridwar en Inde en avril 2021 Crédits : Money SHARMA / AFP |
1/1
Photo-Thomas-Pierre
Thomas Pierre Journaliste

C'est une tradition ancestrale que la pandémie ne sera pas parvenue à perturber. En Inde, se déroule la "Kumbh Mela", l'un des pèlerinages les plus importants de la planète, pendant lequel des millions d'hindous prennent la direction des rives du Gange pour s'y baigner. 

Cette année, c'est la ville sainte de Haridwar qui a accueilli les fidèles, comme le montrent ces images prises ce lundi 12 avril 2021. L'on peut y voir une foule de "Sadhous", les hommes saints hindous, en train de plonger dans le fleuve sacré dans le but "de purifier leurs péchés" afin de leur apporter le Salut.

Malgré les avertissements des autorités, plus de 3 millions de personnes se seraient déjà baignées dans le fleuve dans le cadre de ces célébrations. La BBC rappelle que ce lundi était le "Somvati Amavasya", le jour de baignade le plus important selon la tradition hindoue. 

Vers un confinement total du pays ?

Des images qui contrastent nettement avec la situation sanitaire alarmante que connaît l'Inde aujourd'hui, désormais le deuxième pays au monde le plus frappé par le coronavirus. Le même jour, le sous-continent enregistrait pas moins de 161.000 nouveaux cas alourdissant un total de 13,5 millions, dépassant dans la foulée le bilan du Brésil. Plus de 100.000 nouveaux cas ont ainsi été signalés quotidiennement depuis sept jours consécutifs.

À lire aussi
religions
Ramadan : quand auront lieu la deuxième "Nuit du doute" et l'Aïd ?


Cette nouvelle flambée en Inde a conduit de nombreux États et territoires gravement touchés à imposer des restrictions voire des confinements partiels. L'État le plus riche du pays, le Maharashtra, principal foyer de contaminations, a imposé la semaine dernière un confinement les weekends et un couvre-feu nocturne. 

Mais l'Etat, qui abrite la capitale économique Bombay, a prévenu qu'un confinement total, mesure drastique que les autorités cherchent à tout prix à éviter pour protéger l'économie déjà dévastée, pourrait être instauré dans les prochains jours si les contaminations continuent d'augmenter. Les autorités de Bombay ont par ailleurs annoncé lundi que trois hôpitaux de campagne seraient érigés dans les six prochaines semaines.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Diaporama Inde
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants