1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Europe : dans quels pays la pandémie repart-elle en flèche ?
4 min de lecture

Coronavirus en Europe : dans quels pays la pandémie repart-elle en flèche ?

DÉCRYPTAGE - L'OMS s'est alarmée jeudi de la nouvelle aggravation de la pandémie de Covid-19 en Europe. Quels sont les pays où le virus repart en flèche ?

Illustration de la gare centrale d'Utrecht, aux Pays-Bas, le 25 octobre 2021
Illustration de la gare centrale d'Utrecht, aux Pays-Bas, le 25 octobre 2021
Crédit : Ramon van Flymen / ANP / AFP
Coronavirus en Europe : dans quels pays la pandémie repart en flèche ?
01:20
Thomas Pierre & Bénédicte Tassart

L'épidémie de Covid-19 a fait un 1,3 million morts en Europe. Et peut-être bientôt 500.000 de plus. C'est en tout cas la crainte de l'Organisation Mondiale de la Santé qui se base sur le rythme actuel de transmission du virus. Un fort rebond très inquiétant, notamment dans l'Est de l'Europe. 

"Nous sommes, de nouveau, à l'épicentre", a déploré le directeur de l'OMS Europe, Hans Kluge. "Le rythme actuel de transmission dans les 53 pays de la région européenne est très préoccupant (...). Si nous restons sur cette trajectoire, nous pourrions voir un autre demi-million de décès dus au Covid-19 dans la région d'ici à février", a-t-il mis en garde. Pour l'OMS, l'augmentation des cas s'explique par la combinaison d'une couverture vaccinale insuffisante et d'un assouplissement des dispositifs mis en place contre le Covid. 

Quelle est donc la situation sanitaire chez nos voisins ? Dans quels pays la pandémie repart-elle en flèche ? Selon les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), seules quelques régions d'Italie sont encore dans le vert. En jaune, on trouve la France, l'Espagne et une petite partie de la Suède.  La situation est en revanche beaucoup plus préoccupante en Europe du nord ou de l'est. Petit tour d'Horizon.

En Allemagne, une "pandémie des non-vaccinés"

Les pays qui sont en orange sur cette carte : la Finlande, la Norvège, la Pologne, la Grèce ou encore l'Allemagne. L'Allemagne qui a franchi jeudi un record d'infections. Les hospitalisations ont bondi de 15% en une semaine, alors que deux tiers des Allemands sont vaccinés. Le pays a en outre enregistré en moyenne 19.702 cas quotidiens sur les 7 derniers jours, un nombre qui n'avait pas été atteint depuis fin avril.

À écouter aussi

Mercredi, le ministre fédéral de la Santé expliquait les raisons de ce rebond épidémique ainsi : "nous vivons actuellement une pandémie des non-vaccinés, et elle est massive". Avec 66% de sa population ayant reçu deux doses, l’Allemagne pourrait mieux faire en terme de vaccination, selon les autorités qui envisagent de renforcer les mesures de distanciation sociale, et ont débuté les injections de troisième dose chez les personnes âgées.

En Belgique, une hausse qui se poursuit

Parmi les pays en rouge, toujours selon l'ECDC : l'Irlande, les pays Baltes, les pays d'Europe de l'Est et la Belgique. Nos voisins belges ont ainsi enregistré plus de 10.000 nouveaux cas ce jeudi 4 novembre. Une hausse plus vue "depuis avril", rappelle la RTBF qui précise que de "364 patients ont été admis en soins intensifs" sur 1899 hospitalisations liées au Covid-19.

La tendance à la hausse se confirme donc. Ici aussi, le relâchement des gestes barrières est pointé du doigt. Fin octobre, les autorités ont donc annoncé des mesures sanitaires plus importantes sur l'ensemble du pays, avec notamment un renforcement du passe sanitaire  ("Covid Safe Ticket") et un masque de nouveau obligatoire dans les magasins et centres commerciaux.

Au Pays-Bas, une flambée des cas

Les Pays-Bas ne sont pas non plus épargnés, en enregistrant en moyenne 7.711 nouveaux cas par jour la semaine dernière, un chiffre en hausse de 39% par rapport à la semaine précédente. Mardi, le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a annoncé une série de mesures pour contrer cette flambée, dont le retour du port obligatoire du masque dans des établissements fermés publics comme les magasins.

Le gouvernement a également réintroduit la règle de distanciation sociale d'un mètre et demi. L'obligation de présenter le passe sanitaire va être étendue à des endroits comme les musées et les terrasses de restaurants. Mark Rutte conseille aussi à ses concitoyens de privilégier le télétravail et d'éviter d'emprunter les transports aux heures de pointe.

En Croatie, une vaccination insuffisante

Les plus forts taux de contamination, on les trouve dans les pays les moins vaccinés de l'Union Européenne : la Bulgarie, la Roumanie, la Lettonie et la Croatie. Cette dernière a ainsi enregistré 6.310 cas en 24 heures, battant un record datant de décembre 2020. 

Les autorités croates ont "supplié" la population de se faire vacciner. "Les non-vaccinés déterminent la dynamique de la situation épidémiologique", a même déploré jeudi le Premier ministre. Seulement 45% des Croates ont été entièrement vaccinés contre le Covid-19. Toutefois, l'intérêt pour la vaccination a augmenté depuis la mi-octobre et la hausse du nombre des contaminations. 

En Lettonie, les non-vaccinés confinés

De son côté, la Lettonie a déclaré lundi un état d'urgence sanitaire, alors que la vaccination de la population reste, elle-aussi, à un des niveaux les plus faibles de l'UE. Le nombre de contaminations quotidiennes est désormais supérieur à un millier dans le pays. Un rythme de propagation de la pandémie supérieur à ce qui avait été vu depuis début 2021.

Le masque est désormais obligatoire dans tous les édifices ouverts au public, et tout employé du domaine public devra être vacciné au 15 novembre. Les Lettons sont encouragés à pratiquer le télétravail quand il est possible. Les personnes non vaccinées ne sont, elles, autorisées à acheter leurs aliments et d'autres articles de première nécessité que dans des magasins indiqués et seuls les magasins considérés comme essentiels seront autorisés à ouvrir le week-end.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/