1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. INFO RTL - Coronavirus : Macron envisage de s’exprimer devant les Français très prochainement
1 min de lecture

INFO RTL - Coronavirus : Macron envisage de s’exprimer devant les Français très prochainement

Face au constat critique de l'OMS, qui évoque un demi-million de morts de la Covid-19 en Europe d'ici février, Emmanuel Macron envisage de s'adresser aux Français. Selon un membre du gouvernement, il pourrait rendre obligatoire la 3e dose de vaccin pour les plus fragiles.

Emmanuel Macron lors de son allocution du 16 août 2021.
Emmanuel Macron lors de son allocution du 16 août 2021.
Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
INFO RTL - Coronavirus : Macron envisage de s'exprimer devant les Français très prochainement
01:35
Vincent Derosier - édité par Nicolas Barreiro

La situation sanitaire se dégrade sur le sol européen et la 5e vague est déjà évoquée dans de nombreux pays, à tel point que l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) s'alarme d'un niveau préoccupant de transmission de la Covid-19 sur notre continent. L'organisme craint un demi-million de morts supplémentaires d'ici février.

Le nombre de cas augmente Outre-Manche, explose en Allemagne… La carte de l'Union européenne vire au rouge avec 3.600 décès quotidiens. De quoi inquiéter l'Élysée et Emmanuel Macron qui voit la fin de son quinquennat de nouveau menacée par la pandémie. "Emmanuel Macron est très inquiet de la situation sanitaire en Europe", confie un ministre. Selon les informations de RTL, le chef de l'État envisage même de s'adresser aux Français très prochainement.

Ce qui inquiète Emmanuel Macron, ce sont d’abord les prévisions effrayantes de l'OMS. Le Président regarde aussi la situation sanitaire du voisin allemand, qui vient de battre un nouveau record de contaminations. En France, selon un membre du conseil scientifique, les hospitalisations devraient remonter mi-novembre

Le gouvernement a déjà recommencé à serrer la vis, avec le retour du masque à l'école notamment. Mais Emmanuel Macron pourrait également rendre la troisième dose du vaccin obligatoire, confie un membre du gouvernement. Cette obligation concernerait dans un premier temps les publics les plus fragiles. En revanche, la vaccination pour les moins de 12 ans, déjà actée aux États-Unis, ne fait pas du tout consensus au sommet de l'État.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/