2 min de lecture Santé

Coronavirus : en Équateur, près de 800 cadavres récupérés dans des habitations

VU DANS LA PRESSE - Une force spéciale équatorienne a récupéré près de 800 cadavres dans des habitations à Guayaquil, alors que les services hospitaliers et funéraires sont saturés.

Le cimetière de Guayaquil, en Equateur, le 12 avril 2020
Le cimetière de Guayaquil, en Equateur, le 12 avril 2020 Crédit : Jose Sánchez / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Des images terribles nous parviennent depuis plusieurs semaines de l'Équateur : des corps abandonnés sauvagement dans la rue ou enterrés dans des terrains vagues... En plus de la pandémie de coronavirus qui a déjà fait 333 victimes, les autorités équatoriennes font face à un manque cruel de moyens, avec des services hospitaliers et funéraires saturés. 

Dimanche 12 avril, une force spéciale gouvernementale a récupéré près de 800 corps dans différentes habitations à Guayaquil, épicentre de l’épidémie dans le pays. Celle-ci a été spécialement créée par le gouvernement devant la crise sanitaire sans précédent que traverse l'Équateur.

"Le nombre (de corps) que nous avons recueillis dans les habitations avec la force spéciale a dépassé les 800", a estimé Jorge Wated, qui dirige cette équipe, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Guayaquil. 

Il a également indiqué, sur son compte Twitter, que "le nombre de cadavres recueillis par cette force dans des habitations était désormais de 771, auxquels s’ajoutent 631 corps qui se trouvaient dans les hôpitaux, dont les morgues sont pleines", rapporte Ouest-France. 

À lire aussi
Équateur
Découverte d'un nid de tortue luth, espèce en voie d'extinction, en Équateur

Les causes de ces nombreux décès, intervenus en pleine pandémie, n'ont pas été spécifiées. Pour l'heure, l'Équateur déplore 333 victimes et 7 500 cas de contamination au Covid-19. D'après des déclarations de M. Wated, "les experts médicaux estiment malheureusement […] que les décès dus au Covid-19 atteindront dans les prochains mois entre 2 500 et 3 500 rien que dans la province de Guayas".

Des familles qui appellent au secours

La force spéciale policière et militaire a commencé il y a trois semaines à récupérer les cadavres des habitations "après l’effondrement des services mortuaires de Guayaquil", alors que les habitants diffusent sur Internet "des vidéos de corps abandonnés dans les rues et des appels au secours de familles voulant enterrer leurs morts". 

Par ailleurs, les autorités ont décider de prendre en charge les inhumations qui se déroulent sans la présence des familles. Les noms des victimes sont inscrites sur un portail électronique créé par le gouvernement pour que les proches sachent où leurs morts sont enterrés.

Le président équatorien Lenin Moreno a annoncé, dimanche 12 avril sur son compte Twitter, qu’il comptait réduire de moitié son salaire et ceux des autres fonctionnaires de l’État devant la crise économique causée par la pandémie de coronavirus et par la chute des prix internationaux du pétrole.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Amérique latine Virus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants