1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Angleterre : les réunions privées interdites à Londres
1 min de lecture

Coronavirus en Angleterre : les réunions privées interdites à Londres

Les réunions privées se déroulant à l'intérieur sont désormais interdites à Londres, a annoncé le ministre de la Santé anglais Matt Hancock ce jeudi 15 octobre.

Le Tower Bridge à Londres.
Le Tower Bridge à Londres.
Crédit : THAMES RIB EXPERIENCE / AFP
William Vuillez & Nicolas Barreiro & AFP

Les neuf millions d'habitants de Londres ne peuvent plus se retrouver en famille ou entre amis à l'intérieur, a annoncé jeudi le maire de Londres Sadiq Khan. Face à la propagation de la Covid-19, le gouvernement britannique a relevé d'un cran le niveau d'alerte dans la capitale.

"Nous devons agir pour empêcher plus d'hospitalisations, plus de décès et plus de dommages économiques", a plaidé le ministre de la Santé Matt Hancock, annonçant que Londres et sept autres régions grimpaient d'un cran au niveau "élevé", qui apporte de nouvelles restrictions. 

Ce niveau implique que les membres de foyers différents, quel que soit leur nombre, n'ont plus le droit de se rencontrer à l'intérieur, que ce soit chez eux ou à l'intérieur des pubs ou restaurants. Il reste autorisé de se réunir mais à l'extérieur uniquement et par groupe de six personnes maximum, enfants inclus. 

Le lundi 12 octobre, le Premier ministre Boris Johnson a présenté un nouveau système d'alerte à trois niveaux : "moyen", "élevé" et "très élevé". Pour répondre au nombre croissant de personnes hospitalisées de la Covid-19 en Angleterre, supérieur à ce qu'il était lorsque le confinement a été décrété fin mars, trois hôpitaux de campagne mis en place au printemps, ont été réactivés. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/