2 min de lecture Épidémie

Coronavirus en Algérie : réouverture progressive des mosquées et plages, le point sur la situation

Après presque cinq mois de fermeture, la présidence algérienne a annoncé la réouverture progressive des mosquées, plages et parcs du pays.

Abdelmadjid Tebboune, président de l'Algérie, le 24 novembre 2019.
Abdelmadjid Tebboune, président de l'Algérie, le 24 novembre 2019. Crédit : RYAD KRAMDI / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Cela fait près de cinq mois que les lieux de cultes, les plages et les parcs d'Algérie sont fermés en raison de la pandémie de coronavirus. Dans un communiqué publié lundi 3 août, la présidence algérienne a annoncé une réouverture progressive de ces lieux. 

C'est lors d'une réunion du haut conseil de sécurité, consacrée à l'évaluation de la situation sanitaire, que le président algérien Abdelmadjid Tebboune a demandé à son Premier ministre Abdelaziz Djerad "de programmer une réouverture graduelle des lieux de culte"

Une réouverture qui sera dans un premier temps limitée aux grandes mosquées d'au moins 1.000 places, qui peuvent assurer une distanciation physique nécessaire. Une règle d'or, impérative pour se voir l'autorisation de rouvrir "le port du masque par tous", a précisé le communiqué.

Réouverture graduelle des plages et parcs

Le Président Tebboune a également encouragé le gouvernement à prendre les mesures qui s'imposent pour "un accès graduel aux plages et aux lieux de récréation et de détente", tels que les parcs. En effet, ces espaces sont, à l'instar des mosquées, écoles, universités, stades et salles des fêtes, totalement fermés depuis le 19 mars

À lire aussi
Coronavirus Espagne
Coronavirus en Espagne : polémique autour de la vaccination supposée des sœurs du roi

Le communiqué présidentiel précise que les services de sécurité seront chargés de veiller au respect des consignes de distanciation entre les estivants ainsi que du port du masque, qui est obligatoire depuis le 24 mai. En cas de non-respect, les contrevenants s'exposent à de lourdes amendes.
Si la situation sanitaire s'aggrave en Algérie, alors ces mesures pourront être remises en question. Le pays a observé une nette recrudescence des contaminations ces dernières semaines. Néanmoins, les cas enregistrés quotidiennement ont tendance à baisser depuis quelques jours. Au total, près de 32.000 cas de Covid-19 ont été officiellement déclarés sur le sol algérien depuis l'enregistrement du premier cas le 25 février, selon le dernier bilan du ministère de la Santé.

L'Algérie est le troisième pays le plus touché en Afrique

Avec plus de 1.200 décès recensés depuis le début de l'épidémie, l'Algérie est de ce fait le troisième pays le plus touché en Afrique, derrière l'Egypte et l'Afrique du Sud. Le gouvernement a par ailleurs reconduit le confinement partiel à domicile jusqu'au 11 août, pour 29 des 48 wilayas (préfectures) du pays. Un couvre-feu y reste en vigueur de 20h00 à 05h00 locales. Le confinement a été levé dans les 19 autres wilayas.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Mosquée Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants