1 min de lecture Paraguay

Coronavirus : déclarée morte, une patiente se réveille dans un sac mortuaire

VU DANS LA PRESSE - Le mari de la patiente a porté plainte contre le médecin qui a déclaré la mort de son épouse, une enquête a été ouverte.

Un hôpital au Paraguay (illustration)
Un hôpital au Paraguay (illustration) Crédit : NORBERTO DUARTE / AFP
Jérémy Billault

Une terrible erreur à mettre sur le compte de la saturation des hôpitaux. En pleine crise du coronavirus, une patiente d'une clinique paraguayenne a vécu une expérience des plus traumatisantes, victime d'une erreur médicale rare.

Selon un communiqué des autorités locales, cité par L'Indépendant, Gladys Rodriguez de Duarte , une patiente quadragénaire atteinte d'un cancer de l'ovaire, a été déclarée morte par un médecin deux heures après son arrivée au centre médical dans un état sérieux. 

Ensuite, le médecin rédige le certificat de décès, indiquant le cancer comme cause de la mort, et prévient le mari et la fille de la patiente décédée.

Mais, le personnel de la clinique a fait une étrange découverte au moment de déplacer le corps vers le salon funéraire du centre. À l'intérieur du sac mortuaire, Galdys bougeait, elle n'était pas morte. Immédiatement prise en charge et placée en soins intensifs, son état était critique, mais stable selon le directeur de l'établissement. Le mari de la patiente a porté plainte contre le médecin qui a déclaré la mort de son épouse, une enquête a été ouverte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paraguay Santé International
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants